Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 17:45

"Il faut y croire"

(Epistémologie évolutionniste)

Foi et bandaison.
Foi et bandaison.
Foi et bandaison.

J'aurais pu dire quelques mots sur Nelson Mandela, mais tout n'a t-il pas été dit ?

Dans un jardin public de la ville de Luxembourg où je suis allé la semaine dernière placer quelques économies, je découvre le buste d'un autre grand homme qui passa sa vie au service de la justice, de l'égalité des droits, de la non violence et commença sa carrière politique en Afrique du Sud (1895 - 1915) . Lui aussi aurait bien mérité un petit article.  

Foi et bandaison.

Mais, plutôt qu'un sujet d'actualité, j'ai décidé de réfléchir sur un sujet de fond: la foi.

J'envie les gens qui croient en Dieu. Je me dis qu'il doit y avoir un confort certain à être persuadé que notre vie est entre les mains d'une puissance divine, que nous allons réssusciter après notre mort et que nous retrouverons les êtres aimés au paradis.

Le problème, c'est que la foi, c'est bien comme la bandaison (cf: la chanson de Brassens "Fernande") ça ne se commande pas.

 

 

Foi et bandaison.
Foi et bandaison.

Oui, je sais, ce dessin je vous l'avais déjà placé il y a quelques temps, mais je suis sûr que certains d'entre vous l'avaient oublié.

Autre sujet de préoccupation: Je profite de mon passage au Luxembourg pour aller à Trèves ville de naissance de Karl Marx et quelques années avant, de saint Ambroise qui convertit saint Augustin au christianisme.

Trèves en temps normal ça ressemble à ça...

Foi et bandaison.

...et moi je découvre ça : La fièvre de la consommation symbolisée par le Marché de Noël.

 

 

Foi et bandaison.

Là encore je me sens un peu en décalage. Il y a plein de gens qui espèrent un jour gagner au loto pour pouvoir s'offrir les signes extérieurs de la richesse: belles voitures, châlet à Courchevel, villa au Cap Ferret (Euh...c'est juste un exemple), bateau, croisières...etc... Le problème chez moi, c'est que ce qui me fait envie et que possédent certaines personnes, ne s'achète pas. Ce que j'aimerais par dessus tout c'est être très intelligent, apprendre facilement plein de langues étrangères, écrire des bouquins qui feraient avancer la pensée de l'humanité sur le chemin lumineux de l'esprit et de la raison (Là, j'essaie juste une phrase, on ne sait jamais, si du côté du Quai Conti on lit Aristogènes !)

Platon, Thomas d'Aquin, Spinoza, Diderot, René Girard, Michel Serre et tant d'autres dont je ne partage pas forcément les idées mais dont l'agilité intellectuelle est pour moi encore plus belle qu'un dribble de Ribéry. C'est vous dire !

Seulement le problème, c'est que de la même façon que je ne peux pas m'acheter la foi, je ne peux pas m'acheter la moindre particule d'intelligence de Diderot ! (Pourtant, lui, il y a longtemps qu'il ne s'en sert plus !)

Et David Bohm ? Et Karl Popper ?

 

Foi et bandaison.
Foi et bandaison.

Il y a quelques jours dans un resto japonais où je vais parfois, un serveur me parle de sa passion pour la physique et la philosophie puis il me dit :

-Vous avez lu David Bohm ?

- Euh, non.

Mais si, David Bohm le physicien qui a travaillé sur la physique quantique, et qui essaie d'établir un lien avec la philosophie et la neuropsychologie !

- Ben, non, je ne vois pas ...

- Alors vous connaissez ...

et là il me cite encore deux ou trois noms qui me semblent inconnus. Et puis enfin il cite Popper.

- Ah là oui, Karl Popper, je connais, pas intimement mais je connais.

Notre discussion cesse par là car je comprends que son travail au resto ne consiste pas uniquement à instruire les clients.

Ah, mais vous ne connaissez pas Karl Popper ? C'est l'auteur entre autres choses de la théorie de l'épistémologie évolutionniste.  Je vous explique :

Foi et bandaison.
Foi et bandaison.
Foi et bandaison.

Vous n'avez rien compris ? Bon, dites vous que ce n'est pas bien grave, mais si vous avez un peu de curiosité essayez de frotter vos neurones à ceux de Popper, ça changera des soirées télé.

J'ai retrouvé le livre que j'avais lu sur la "nouvelle physique" dans les années 80. "La Danse des éléments" de Gary Zukav publié en France en 1982. Il a été réédité avec une nouvelle couverture. L'auteur cite dans ses sources David Bohm, mais j'avais totalement oublié.

 

 

 

Foi et bandaison.
Foi et bandaison.

On se revoit avant Noël ?

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Partager cet article

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens