Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 07:27

Peut-on en finir avec la rivalité mimétique ?

 René Girard, auquel je me suis référé ici plusieurs fois est certainement un des philosophes contemporains dont la lecture m'a le plus apporté. J'évoquais il y a peu avec quelques amis sa théorie de la "rivalité mimétique" quand je me suis aperçu qu'ils ne le connaissaient pas.

C'est un scandale !

C'est un double scandale !!

1 - D'abord parce qu'étant né en 1923, ça fait un certain temps qu'il partage ses réflexions avec ses contemporains aussi bien par ses cours dans diverses universités américaines dont Stanford en Californie, que par ses nombreux livres publiés en France. Ignorez-vous aussi qu'il a été élu à l'Académie française en 2005 ? (Il faut dire  qu'en 2004/2005 on a bien plus parlé dans les médias du transfert de Didier Drogba de l'OM à Chelsea pour 36 millions d'Euros que de l'éléction de René Girard à l'Académie française)

 

2 - Et surtout leur ignorance prouve qu'ils ne lisent pas ce blog avec toute l'attention necéssaire à une oeuvre d'une si haute tenue !!!

 

Alors reprenons notre souffle en admirant cette fresque qui représente Aristogènes et ses disciples pendant un symposium ampélosophiste au cours duquel ils partagent le pain et le vin, plus quelques quelques idées philosophiques, accompagnées de bricoles commestibles et de beaucoup d'amitié. . 

(Toute ressemblance avec une oeuvre picturale connue est peut-être le fruit du hasard, ou peut-être pas ?)

En suivant René Girard

Quel rapport y a t'il entre cette scène (Cène ?) de repas et la théorie de la rivalité mimétique (ou "mimésis de rivalité") ?

Attendez donc un peu, ça va s'éclairer. Essayez de sortir du "je veux tout tout de suite" si commun et si ravageur dans la société comtemporaine.

Quelle est la thèse de René Girard ? Elle part de la constatation que la violence est cachée au coeur de toutes les civilisations et elle cherche à révéler la cause de cette violence masquée.

L'homme est un animal qui a un besoin fondamental d'imiter son semblable. Ce désir d'imitation (cette "mimésis") lui est indispensable pour apprendre tout ce qui lui est nécessaire pour s'intégrer à la société (langage, marcher, coutumes...) C'est la "mimésis d'apprentissage". Mais ce comportement imitatif fait qu'il cherche aussi à s'approprier les "objets" de ses semblables, et dans ce cas on passe à une "mimésis de rivalité" qui débouche sur la violence.

Effets de la mimésis de rivalité dans l'Athènes antique d'après une sculpture de Phidias sur la frise du Parthénon.

Effets de la mimésis de rivalité dans l'Athènes antique d'après une sculpture de Phidias sur la frise du Parthénon.

L'homme serait donc en proie au "désir mimétique". C'est parce que mon proche désire un objet que je désire le même objet. (Frise du parthénon, ci-dessus). La publicité use sans retenue de cette caractéristique  humaine.

Cette rivalité va entraîner un conflit, soit entre deux individus soit au sein même d'une société et menacer sa cohésion. Toutes les civilisations ont adopté la même pratique pour résoudre le conflit lié au désir mimétique: le sacrifice d'une victime innocente, c'est à dire le meurtre d'un bouc émissaire.

 

En suivant René Girard

D'après cette thèse toutes les civilisations reposeraient donc sur un meurtre, et sur la dissimulation de ce meurtre par l'ensemble des mythes propres à chaque société.

Si vous voulez en savoir plus (beaucoup plus) je ne peux que vous renvoyer à la lecture des textes de René Girard. C'est un peu plus difficile à lire que la recette de la blanquette de veau, mais moi, quand j'ai découvert "La violence et le sacré" au début des années 70, ça m'a ouvert un nouveau regard sur le monde.  

Tout cela est bien joli, mais comment éviter cette rivalité mimétique si dévastatrice.

Par exemple en participant à des cérémonies de partage comme les réunions autour d'une table bien garnie.

Et nous voilà revenus au symposium ampélosophiste !

 

En suivant René Girard

Et bien entendu dans tout symposium ampélosophiste la parité doit être respectée, pas comme dans certains repas anciens ("Le Banquet" de Platon, "La Cène" de Jésus...) dans lesquels les femmes étaient présentes au mieux uniquement dans le discours des hommes.

 

 

René Girard.

René Girard.

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

 

D'accord, j'avoue la supercherie, vous avez bien compris que Léonard de Vinci s'est inspiré de ce dessin du symposium ampélosophiste pour composer "la Cène" peinte sur un mur du réfectoire du couvent des dominicains de Santa Maria delle Grazie à Milan.

Partager cet article

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens