Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 09:00

L'ange et la bête


 « Il est dangereux de trop faire voir à l’homme combien il est égal aux bêtes, sans lui montrer sa grandeur. Il est encore dangereux de lui trop faire voir sa grandeur sans sa bassesse. Il est encore plus dangereux de lui laisser ignorer l’un et l’autre. Mais il est très avantageux de lui représenter l’un et l’autre. Il ne faut pas que l’homme croie qu’il est égal aux bêtes, ni aux anges, ni qu’il ignore l’un et l’autre, mais qu’il sache l’un et l’autre. L’homme n’est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l’ange fait la bête.

PASCAL, Pensées

 

Pascal
Pascal
Pascal

 Blaise Pascal (1623 -1662). J'ai plus d'admiration pour le mathématicien que pour le philosophe du "pari" mais il est vrai que sa formule "L'homme n'est ni ange, ni bête..." sonne bien à mes oreilles et caresse mon esprit dans le sens du poil, quoi qu'en pense le rat Bakounine. (oui, j'ai l'esprit poilu...et alors !)

Pascal
Pascal

Qu'est-ce qui m'a remis en mémoire cette citation de Pascal ?

L'actualité.

Il y a quelques jours j'ai eu une vision. Notre président toujours angélique, affirmant sur les ondes que le chômage recule, ou que s'il ne recule pas il ne progresse plus, ou que si ce n'est pas le cas, ça ne va pas tarder...et qui ne cesse de se prendre les pieds dans tous les tapis qui se trouvent sur son chemin. Je repensais au "Président normal" de 2012 et je me disais qu'à force de vouloir faire l'ange ... Tu vois ce que je veux dire ?

J'en suis même arrivé à penser que pour être aussi maladroit il fallait qu'il soit "conseillé" par une sorte d'éminence grise qui serait en fait un membre de l'UMP infiltré à l'Elysée pour abreuver le Président et son équipe de conseils pervers !!! J'essaie de me raconter des histoires drôles pour ne pas désespérer !

Jean-Léon Gérôme (1824 - 1904)  L'éminence grise.

Jean-Léon Gérôme (1824 - 1904) L'éminence grise.

Et l'affaire des écoutes téléphoniques de Sarkozy ? Magnifique non ? Pour les amis de Sarko, ces écoutes sont illégales et pour les autres on nous explique avec autant de conviction qu'elles sont parfaitement légales.

Personnellement je n'ai aucune connaissance, donc aucune opinion sur le sujet. Ce qui me fait sourire c'est une sorte de naïveté ambiante qui veut nous faire croire que quand un moyen technique est disponible, il ne faut l'utiliser qu'avec parcimonie, mesure et vertu (Je sais, c'est un gros mot, pardon). C'est comme l'histoire de l'arbalète.

Tu ne vois pas ce que je veux dire ? Reste là une minute je te résume.

Au Moyen Age, l'arbalète était d'abord utilisée comme arme de chasse. Puis un petit malin eut l'idée de l'utiliser pour la guerre. Scandale ! Le clergé estime alors que c'est une arme immorale (car bien sûr il y a des façons "morales" de trucider son prochain). Les chevaliers la considèrent comme une arme déloyale, de lâches, car elle ne permet pas aux adversaires de se défendre, et elle perce les armures. Au 2e concile de Latran en 1139, l'arbalète est frappée d'anathème (encore un gros mot ! Désolé.) et son usage est interdit. Cette mesure est confirmée en 1143 par le pape Innocent II (le bien nommé) qui menace même les arbalétriers, les fabricants et les commerçants d'arbalètes d'excommunication !!! Alors là ça ne rigole plus !

Que pensez-vous qu'il arrivât ? Qu'on a supprimé l'arbalète ? Pas plus que la bombe atomique ! "On n'arrête pas le progrès"  disait ma grand-mère qui était philosophe.

J'me marre .

Bon, alors les écoutes, on peut bien chercher à savoir si c'est légal ou pas, en fait on s'en fout. Le moyen existe alors il sera utilisé. C'est tout.

Pascal

En fin de compte, ce qui me semble désolant, c'est cette manière habile qu'ont les médias de nous attirer en douceur dans un piège qui consiste à nous faire prendre parti pour une option, ou une autre qui est présentée comme son contraire, alors que c'est la même !

La question fondamentale n'est pas de savoir si les écoutes sont légales ou pas, la légalité étant définie par une loi, elle même rédigée par des hommes et qui varie selon les lieux et les époques.

La question me semble plutôt être de savoir quelles sont les conditions nécessaires  pour que l'homme puisse utiliser une invention de manière éthique et eudémoniste (Oh merde ! encore des gros mots !!!)

En cette période d'élections je lis les professions de foi des divers candidats.

Tous des anges !

 

Correspondance: aristogenes@aliceasl.fr

Partager cet article

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens