Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 18:41

Philoctète

Philoctète ?

Mais oui, souviens-toi, Philoctète l'ami d' Héraclès qui a été largué sur l'île de Lemnos par Odysseus en se rendant à Troie  parce qu'il puait des pieds ! (enfin, il puait d'un seul pied, celui qui avait une blessure infectée qui schlinguait pire qu'une cargaison d'huîtres triploïdes avariées jetées dans une benne à ordures du village ostréicole de l'Herbe http://www.lege-capferret.com/ )

http://www.espace-sciences.org/sciences-ouest/314/dossier/qu-est-ce-qu-une-huitre-triploide 

Odysseus ?  

Oh, ça commence mal ! Odysseus, c'est Ulysse en latin Le roi d'Ithaque, le fils de Laërte et d'Anticlée, le mari de Pénélope, le père de Télémaque, bref,  le héros d'Homère. Tu ne veux quand même pas que je te fasse son arbre généalogique,... et Héraclès, c'est Hercule si tu préfères !

Bon, tout ça pour dire qu'il m'arrive de me sentir parfois un peu comme Philoctète sur son île. Et pas seulement quand je suis sur l'Ile aux Oiseaux en compagnie d'une nuée de monstrueux moustiques affamés, de quelques boites de tripoux de chez Mas (Mas charcutier à Aurillac, Pub gratuite) et de quelques amis tripouphages. Non, je me sens parfois aussi seul que Philoctète tout en étant au milieu de mes contemporains.

Explication en images:

Mal au pied
Mal au pied
Mal au pied

Cependant je dois bien avouer que j'ai moi même souvent du mal à me concentrer sur un sujet.

 

Mal au pied

Tout ça me ramène à Philoctète car si d'après Homère  ou Sophocle qui a tiré du mythe homérique une de ses tragédies, l'île de Lemnos était déserte, pour d'autres auteurs (je pense à la BD "Philoctète et les femmes" de Grégoire Carlé) elle était peuplée de belles amazones qu'on imagine en manque de présence masculine.

Mal au pied
Mal au pied

Et puis si parfois on ne m'écoute pas c'est sûrement aussi parce que la ligne directrice de ma pensée n'est pas très claire. Ne suis-je pas également blessé au pied ?

Cette question me vient à l'esprit en me souvenant de la lecture du livre de Paul Diel "Le symbolisme dans la mythologie grecque" (Petite bibliothèque Payot - 1966).

 

Page 150 au sujet du mythe d'Oedipe (Oidipous en grec = "pied enflé") je lis:

"Symbole typique, le pied sert à figurer l'âme: son état, son sort. Le mythe compare ainsi la démarche de l'homme à sa conduite psychique. Des attributs: blessé, mal chaussé, lavé (dans le mythe chrétien), ajoutent au symbole "pied" une qualité particulière ... (voir aussi le pied vulnérable d'Achille, symbolisant la vulnérabilité de son âme: son penchant à la colère, cause de sa perte.")

Dans le cerveau de Philoctète il y avait sans doute parfois un vent de force 10 ou 11 sur l'échelle de Beaufort qui perturbait un peu sa conscience quand il pensait au serment qu'il avait fait à Héraclès mourant. (T'as qu'à lire Sophocle si tu veux en savoir plus)

De mon côté, je reconnais volontiers que l'ampélosophisme est une forme de pensée parfois sinueuse.

Mal au pied
Mal au pied
Mal au pied

En conséquence il m'a semblé qu'il valait mieux ne pas trop écrire (pourquoi rajouter des bêtises à celles que les médias nous distillent tous les jours) et vous faire seulement quelques petits dessins qui ne vont pas j'espère vous faire trop réfléchir et surtout ne vont pas vous plomber le moral.

 

A bientôt ?

 

Correspondance : aristogenes@aliceadsl.fr

 

Mais quand même si certains lecteurs pouvaient éviter de me demander de leur parler de sujets que j'ai déjà évoqués (et parfois plusieurs fois !!!) ça me prouverait qu'ils ne se contentent pas de regarder les images pitoyables qui illustrent ce blog mais qu'ils lisent aussi les textes.

Partager cet article

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens