Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 09:50

Les parties culs et les menteurs.(1)

Quelle image donne-t-on  généralement de la classe politique française ?

1 - Une bande de raconteurs de bobards qui n'hésitent pas à lancer les promesses les plus alléchantes avant leur élection, à mentir aux citoyens une fois élus, et donc à prendre les citoyens pour des crétins. (Ce qui ne s'avère pas tout à fait faux une fois qu'ils ont été élus ! )

2 - Des jouisseurs paillards (là ,ça concerne nettement plus les hommes que les femmes, les femmes étant soit moins paillardes, soit plus discrètes) qui profitent de leurs privilèges pour assouvir leurs passions culières et dont on peut suivre les aventures, des "Ballets roses" de 1959 à l'affaire DSK en 2011.

 

Mais attention aux amalgames !

Tous les politiques ne sont pas des menteurs, tous ne sont pas des paillards suivant bien plus la ligne de leurs parties que celle de leur parti.

 

L'amalgame est pourtant une "figure de style" récurrente de la pensée commune ( "La pensée mise en commun est une pensée commune" Léo Ferré).  

L'ensemble des opinions populaires, des préjugés ou des présuppositions plus ou moins fondées qui sous-tendent nos conversations de bistrot (de bureau, d'atelier, de vestiaire, de salle des profs ...) est appelé dans le langage philosophique depuis Parmédine d'Elée (vers 540 av JC - vers 450 av JC.)  "DOXA".

Doxa
Doxa
Doxa

La doxa est formée d'opinions toutes faites qui ne sont pas fondées sur une connaissance, mais sur des "on dit", des impressions, de vagues sentiments. Elle s'oppose chez Parménide à "l'être qui est" qui est le chemin qui mène à la vérité.

Pourquoi tout à coup cette réflexion sur la doxa ?

Simplement parce que comme vous je suis un peu surpris par le consensus qui semble se dégager depuis les attentats des 7 et 9 janvier. A la première impression cela m'a semblé réjouissant, mais très vite cette fraternité citoyenne face à l'émotion causée par les 17 morts m'a semblée un peu artificielle. D'où vient ce sentiment d'inquiétude, d'insécurité qui m'accompagne depuis l'enfance ?
 

Doxa

Il est vrai que cette réaction de masse en soutien à la liberté d'expression même de la part de gens qui, quel que soit leur engagement aussi bien religieux, athée ou politique, se mobilisent pour défendre une liberté fondamentale de notre République est plutôt rassurante. Il m'évoque immédiatement le célèbre poème de Martin Niemöller (1892 - 1984) 

 

Quand ils sont venus chercher les communistes,

Je n'ai rien dit,

Je n'étais pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,

Je n'ai rien dit,

Je n'étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les juifs,

Je n'ai pas protesté,

Je n'étais pas juif.

Quand ils sont venus chercher les catholiques,

Je n'ai pas protesté,

Je n'étais pas catholique.

Puis ils sont venus me chercher,

Et il ne restait personne pour protester


 

Doxa

Martin Niemöller était pasteur. Ancien combattant de la 1ère guerre mondiale, commandant de sous-marin, il avait d'abord été favorable au régime hitlerien avant de s'en éloigner. Il a été interné au camp de concentration de Sachsenhausen en 1937 puis à Dachau en 1941.

Alors ?

Alors pour revenir à notre réflexion sur la doxa, le problème avec les opinions toutes faites, les présupposés, les préjugés, c'est que ce sont justement des opinions toutes faites, des présupposés et des préjugés, (oui, je sais, ce n'est pas avec des phrases de ce niveau là que je me prépare un fauteil sous la Coupole) et que ces préjugés varient d'un individu à l'autre en fonction de sa culture, de son éducation, de la richesse de son langage qui est la base de la pensée.

"Qu'est-ce que la pensée ? Un nouveau né pense-t-il ? Peut-on penser sans mots ?" Boris Cyrulnik - Les âmes bléssées - Odile Jacob - Sept 2014 - page 47.

Et l'humour ? L'humour est-il le propre de chaque civilisation ? Existe-t-il des sociétés sans humour ? Pourquoi l'humour fait-il si peur à certains ?

Bon, je crois qu'il y a là encore plein de sujets à explorer à travers la méthode (peu académique ?) de l'ampélosophisme.

Nous verrons ça dans quelques semaines, je m'accorde un peu de vacances.

A bientôt

Doxa

(1) Tout rapport avec le titre d'un roman de Michel Houellebecq n'est peut-être que le fruit du hasard

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Partager cet article

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens