Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 12:20

Faire violence au violent.

Le désir de vengeance.

Face aux actes de terrorisme, passé le premier temps de la stupeur et de la sidération, notre première réaction est sans doute celle de la vengeance.

Réaction tout à fait humaine, face à la barbarie de certains.

Cependant, s'il nous est possible de penser dans des moments de traumatisme et non de réagir de manière instinctive, pouvons nous nous demander si la vengeance est la réponse appropriée ?

"Faire violence au violent, c'est se laisser contaminer pas sa violence" écrivait René Girard dans "La violence et le sacré" en 1972. Que des terroristes parviennent à s'infiltrer sur notre territoire pour y commettre des attentats, c'est une réalité contre laquelle il est difficile de lutter, et chacun d'entre nous se sent assez démuni face à ce problème. Mais qu'ils parviennent à s'infiltrer dans notre esprit et notre coeur afin de nous contaminer individuellement, cela me semble être davantage de la responsabilité de chacun.

Mais je suis d'accord, il n'est pas facile non plus d'arrêter cette invasion.

Je voulais donc seulement tenter cette modeste remarque:

Si les terroristes pénètrent sur notre territoire, ils n'en sortiront pas forcément vainqueurs, par contre s'ils arrivent à pénétrer notre esprit, notre société s'effondre et ils ont gagné.

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Partager cet article

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens