Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 23:01
             MARCELLINE

Je viens de lire un article sur la revue en ligne "remue.net" et ça m'inspire les lignes suivantes

Tricot
Tricoter
Tricoteuse.
Tiens, "les tricoteuses" étaient les femmes qui suivaient les séances de la Convention. Drôle de convention entre elles et les conventionnels qui leur avaient attribué une prime de 50 sols par jour pour assister aux réunions.
Ben, quoi, les réunions devaient être publiques. On était en Ré-publique oui ou non ? Oui puisque la Convention était la première République française.
Alors une Ré-publique ( Res publica ) c'est la chose de tous. Et tous, c'est le peuple. Le peuple, enfin, pas le "démos"de ces putains d'athéniens qui ne considéraient comme faisant partie du démos que les:
- Hommes
- Libres
- De père et de mère athéniens.
- Majeur ( plus de 20 ans )
Mais la Révolution avait enfin créé une véritable "démocratie". Et comme le peuple, je veux dire les hommes, les prolétaires comme on appellera un peu plus tard les "sans culottes",soit n'avait pas le temps de suivre les débats, soit s'en tapaient le coquillard avec une patte d'anguille, on envoyait le sous prolétariat c'est à dire: les femmes. Je dis "véritable démocratie"car les livres scolaires qui présentent la démocratie athénienne ( quand ils ne parlent pas de "démocratie grecque" - ils n'en sont pas à une approximation près - ) expliquent très sérieusement que "la démocratie athénienne n'était pas une vraie démocratie". Non seulement ces vieux athéniens étaient tous pédés mais en plus ils étaient tellement cons qu'ils n'étaient même pas foutus de trouver le mot juste pour définir leur type de gouvernement.
Non, ne rigolez pas, c'est ce que l'on enseigne à vos enfants.
Vous ne me croyez pas ?
Alors vérifiez et on en reparlera.
Mais comment en suis-je  arrivé à vous parler de la démocratie ?
Ah, oui, les tricoteuses ! Anne-Marie Durou.

http://remue.net/spip.php?article2890

Bon, vous ne connaissez pas Anne-Marie Durou. Alors comment vous dire. Moi je ne sais pas bien parler des artistes plasticiennes tricoteuses.
Non, ce que je voulais dire au départ, avant de m'engager sur le chemin tortueux des tricoteuses de la Convention, c'est que le mot "tricoteuse" me ramène aussi à Marcelline.
Quoi, vous ne connaissez pas non plus Marcelline ?
Bon, alors comment voulez-vous que je m'en sorte moi avec mes histoires. Si je dois tout vous expliquer, mot à mot, on n'avance plus.
Disons que Marcelline et Anne-Marie Durou sont des passeuses, des traits d'union, des sortes de T.A.F. ( Télégraphie Avec Fil ) qui complètent avantageusement la T.S.F. ( Télégraphie Sans fil )
Et puis Marcelline et Anne-Marie Durou ont donné de la noblesse à ce terme de tricoteuse qui avait il faut bien le dire un sens franchement péjoratif quand on l'a employé pour désigner les femmes du peuples "furies de la guillotine" après la chute de Robespierre. 
En ce temps de Toussaint je pense à Marcelline et à tout ce qu'elle a tricoté.
C'est peut-être aussi un peu grâce à elle que je fais le lien entre les tricoteuses et les tricoteuses.
 
Je vois bien que vous vous en foutez de mon histoire de tricoteuses. Je sais, vous attendez des petits dessins rigolos avec si possible la bite d'Aristogènes bien en évidence.
Vous avez bien raison, car par les temps qui courent il ne faut pas rater une occasion de rigoler, et quitte à rigoler sur les sujets basiques:

Le cul:
(Tiens, ça me fait penser qu'il faut absolument que je vous fasse un petit article sur Démocrite pour compléter l'article sur la "Gélocratie" )
Les femmes:

La sexualité en général:

La philosophie:






...et en conclusion:







PS: J'ai écrit cet article essentiellement pour moi. Le prochain sera pour vous c'est promis.

Partager cet article

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens