Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

22 mars 2007 4 22 /03 /mars /2007 14:30

Le philosophe matérieliste est par définition non croyant... encore que...croyant que dieu n'existe pas, il croit, mais il ne croit pas en dieu mais en la non exitence de Dieu.

Donc en fait, le non croyant est un croyant qui s'ignore ! Si ! s'ignore ! (comme on dit à Rome.)

L'ampélosophisme est-il un matérielisme ?

Oui. La vigne ( ampélos ) qui a donné son nom à l'ampélosophisme, est une plante aux racines profondes ( jusquà 6 ou 7 mètres ) donc bien attachée au sol, à la terre, au concret. Quant à son produit, le vin, c'est le sang, de la terre, du Christ, la sève qui transporte la vie.

Mais on parle aussi de "l'esprit du vin"

 "Partons à cheval sur le vin
 Pour un ciel féerique et divin"

 Charles Baudelaire

 "Philosophes rêveurs qui pensez tout savoir,
 Ennemis de Bacchus, rentrez dans le devoir ;
 Vos esprits s’en font trop accroire.
 Allez, vieux fous, allez apprendre à boire !
 On est savant quand on boit bien.
 Qui ne sait boire ne sait rien. "
 Nicolas Boileau

    Alors ?

Bon laissez tomber un peu vos questions théoriques et regardez donc vivre Aristogènes.

D'abord il fait souvent référence aux Dieux de la Grèce antique.

Il lui arrive aussi de prier Zeus ou les divinités locales...on ne sait jamais, ... ça peut marcher.

Il ne manque jamais une occasion de partager en sacrifice, quelques gouttes d'un grand cru.

Si Aristogènes est parfois proche des Dieux, sa position par rapport aux religions est beaucoup plus critique 

Partager cet article

Repost 0
Dominikos - dans ampelosophisme

Articles Récents

Liens