Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

25 mars 2007 7 25 /03 /mars /2007 06:03

Quand Aristogènes répondit un jour à une question sur les femmes, "Les femmes,...ma Muse", son interlocuteur comprit: "Les femmes m'amusent", ce qui était bien entendu un contre sens total.

Voici deux fables qui éclairent la réponse d' Aristogènes. Elles sont pour cet esthète une source d'inspiration, génératrice d'une véritable effervescence spirituelle qui produit chez lui un émoi cataclysmique à l'origine d'un souffle poétique  peu commun  depuis Homère !

LE POULPE ET LA NYMPHE

Un poulpe fatigué après une tempête

Qui avait agité le fond de l'océan,

Cherchait un endroit calme, tranquille, reposant,

Pour faire un gros dodo, tout en faisant trempette.

 

Une nymphe était là, étendue sur la plage,

Exposant au soleil ses formes arrondies.

Le poulpe en la voyant se dit: "C'est un mirage !"

Il prend trois pas d'élan, il saute, il bondit,

Atterrit en douceur sur le cul de la belle

Dont le corps est troublé par un frémissement;

Mais elle ne bouge pas, ne dit mot ni n'appelle,

Elle émet seulement un doux gémissement.

Elle croit que c'est ma main qui soudain la caresse,

Et elle m'imagine, attendri, extasié,

Emu, le souffle court devant ses belles fesses,

Espérant ma viguer pour être rassasiée.

                       Moralité

Si vous êtes jaloux de ma chance incroyable...

Arrêtez de râler, ...écrivez-donc des fables !

Allez, encore une petite, je sens bien que vous êtes sensibles à la poésie ampélosophiste.

DUVET MELANESIEN

Les cocotiers penchaient doucement vers la plage

Que les vagues ondulantes de l'océan Indien

Léchaient au rythme lent de leur doux va et vient.

Au loin, sur l'horizon, montait un ciel d'orage.

 

L'éclatante lumière qui inonde le jour,

Déclinait lentement en allongeant les ombres.

Etendu près de moi, le splendide corps sombre

D'une déesse noire qui m'inspirait l'amour.

 

C'est ainsi que quand fut venu le crépuscule,

Fixant les poils frisés de son duvet pubien,

Je pensais au bonheur d'être mélanésien,

En rêvant: " Qu'il est beau, mais qu'il est crépu s' cul ! "

 J'ai trouvé les photos par hasard sur Internet je ne sais plus où.

Partager cet article

Repost 0
Dominikos - dans ampelosophisme

Articles Récents

Liens