Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

12 juillet 2007 4 12 /07 /juillet /2007 18:57

        Ephialtès

 TRAHISON ET CAUCHEMAR

OU TRAHISON EST CAUCHEMAR.

En grec, ( aussi bien ancien que moderne )  le mot "éphialtis" ( ou "éphialtès" pour les adeptes de la pronociation érasmienne du grec ancien ) veut dire "cauchemar"

Mais Ephialtès est aussi le nom de personnages mythologiques ou historiques. Le plus célèbre d'entre eux est sans doute l'Ephialtès qui a trahi Léonidas et ses 300 spartiates à la bataille des Thermopyles en 480 av J.C.

Il a indiqué à Xerxès le sentier de l'Anopée ( du grec anoplos = sans armes ? ) qui a permis aux soldats perses de contourner les positions de Léonidas et de hâter sa défaite.

L'image du traitre serait donc cauchemardesque pour l'esprit grec. Dans le récent film de  Zack Snyder, "300", Ephialte a vraiment une gueule de cauchemar.

Au cours de ces dernières semaines, nous avons pu assister à la trahison de qulques personnages politiques et non des moindres. Le Parti Socialiste voit certains de ses membres ne pas être insensibles aux oeillades enjoleuses lancées par le nouveau locataire de l'Elysée.  Bernard Kouchner, Eric Besson, Jean Marie Bockel, Jean-Pierre Jouyet, Manuel Vals, et dans une moindre mesure, Jack Lang, Hubert Védrines, Dominique Strauss-Kahn, Malek Boutih, ou encore , Fadela Hamara (1), Martin Hirsch, et Hervé Morin qui a trahi Bayrou. ( J'ai dû en oublier )

Toutes ces trahisons sont-elles dues

- Au talent exceptionnel de Sarkouille la Fripouille dit "Niko l'Enjoleur" ?

- A la soif de pouvoir et d'honneur des traitres ?

- A l'incapacité du PS et particulièrement de ses dirigeants de faire leur autocritique et à leur propension à s'enfermer dans un autisme qui les coupe de la réalité politique et sociale d'aujourd'hui ?

Comme tout le monde je suis perplexe. Moi, j'ai quand même du mal à croire que tous ces gens soient des Ephialtès. Mais peut-être suis-je trop naïf ?

(1) J'ai reçu cette remarque amicale que je m'empresse d'intégrer à la suite de cet article.  "J'ai bien rigolé quand tu as listé les vestes retournées dont la "ni pute ni soumise"  Fadéla et dont tu as orthographié le patronyme avec un "H" (HAMARA au lieu de AMARA). Sais tu qu'en arabe algérien (le "dardja"-langue populaire, non élitiste, contrairement à l'arabe dit "littéraire"),"hamara" est la femelle du "hamar" , l'âne ! "Hamara" a une connotation moqueuse et sarcastique équivalant à :"Espèce de bourrique!!"",celle qui n'a rien dans le crâne.".

Voilà donc cher Aristogènes que ton humour transcende les langues et fait passerelle avec d'autre cultures
et cela sans le vouloir !! (ne me dis pas que tu as fait exprès !)

Bien entendu que je ne l'ai pas fait exprès. Comme je te l'ai dit, cette coquille m'a sans doute été inspirée par une divinité maligne du panthéon kabyle. Je soupçonne fort l'intervention la "Première Mère du Monde", (Yemma-t n dunnit )  , la vieille  Settut , mais je n'ai aucune preuve contre elle.

 

Partager cet article

Repost 0
Dominikos - dans ampelosophisme

Articles Récents

Liens