Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 16:00

Faire le premier pas

 

"Pour arriver au bout des 100 km de Belves, il faut d'abord faire le premier pas" Ainsi parlait Philippos Léonidas  au temps de son apogée sportive dans les années 90. Cette course à pied au coeur du Périgord était le point culminant de l'année philosophico-sportive de ce grand tréchosophiste. (du grec Trecw = courir et  Sofia =  sagesse ).

Il en est de même pour écrire un article. Il faut faire le premier pas c'est à dire écrire le titre.

                     "De l'aubergine dans la chaussette".

Cette phrase est tirée d'une conversation  ayant eu lieu hier soir au cours d'un repas. Immédiatement je me suis dit que ça faisait un bon titre, donc un bon point de départ. Après il n'y a plus qu'à trouver la suite. Fastoche !

 

Et puis avec un titre comme ça, le gros avantage c'est qu' on peut vraiment raconter n'importe quoi !

 

Tiens, Philippos par exemple. Les nouveaux lecteurs de ce blog ne le connaissent pas. D'après le courrier récent il semblerait qu'il y ait pas mal de nouveaux lecteurs. D'ici à ce que l'ampélosophisme soit étudié en cours de philo en terminale dans quelques années, il n'y a pas loin !... à moins qu'on supprime la philo des classes de terminale ?

img149

img150

 Philippos c'est un esprit fin, cultivé, humaniste, éternel amoureux de la vie et des femmes, plutôt fauché, d'où sans doute sa passion pour la course de fond, qui est une métaphore de sa perpétuelle course de fonds.

On le retrouve régulièrement avec Aristogènes.

 

Un autre personnage familier aux anciens lecteurs, c'est Yiogos (Traduction phonétique du grec  GiwrgoV = Georges). Yiorgos c'est le vieux copain d'enfance d'Aritogènes, d'un crétinisme inoxydable, mais ami fidèle et sympathique.

 

Ane 1

 

 (Mais non, il n'y a pas de faute dans la bulle de la 2e image. Yiorgo est le nominatif de Yiogos !)

  Ane 02

 

 D'accord, celle ci est un peu grasse et même carrément lourde, mais que voulez-vous il y a un public pour ça, alors de temps en temps ... Aristophane

Il ne faut pas oublier qu'Aristogènes tire son nom de ses références culturelles profondes, Aristophane et Diogène. Et pour les gags bien gras Aristophane à ma connaissance est de très loin le champion. Même le regretté Coluche peut passer pour un humoriste délicat par rapport au poète Grec. Mais derrière une grossièreté apparente on découvre chez Aristophane un fin critique de la société Athénienne de son temps, un analyste pertinent de la vie politique, de la philosophie, de la religion...  Juste une citation:

"Former les hommes ce n'est pas remplir un vase, c'est allumer un feu"

Il ne s'agit pas de mettre le jeune dans un moule, d'en faire une machine à répéter la leçon, mais de l'accompagner (étymologiquement le "pédagogue" est celui qui "conduit l'enfant", pas celui qui le gave !), de le questionner, de lui faire se poser des questions, ...

 

Et puis il y a le rat Bakounine. Est-il l'animal de compagnie d'Aristogènes ou est-ce Aristogènes qui est son "humain de compagnie" ?

Bakounine B1

 Bakounine B02

 Michel Bakounine Pour la définition de l'ampélosophisme, cliquez dans la rubrique "Pages" en haut à gauche juste sous le titre du blog.  

 

 

 

Le rat tire bien entendu son nom de Mikhaïl BAKOUNINE (1814 - 1876), révolutionnaire et philosophe anarchiste.

 

 

 

 

 

 

Bakounine C 1

 Bakounine C 2

- Et l'aubergine dans la chaussette ?

- Quelle aubergine ?  

- Ben, le titre ! Tu a pris pour titre "De l'aubergine dans la chaussette"

- Ah, oui, c'est vrai. Bof, c'était juste un titre, comme ça...il faut bien trouver un titre.

 

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Partager cet article

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens