Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 11:00

Je vais faire une sieste afin d'être en forme pour aller dormir.

 

Bil- saint Augustin

Saint Augustin (354 - 430) est né en Algérie à Thagaste (Souk-Ahras, autant dire "le trou du cul du monde". Doc ci-dessous) et mort à Hippone (Annaba)  fils d'une berbère chrétienne et d'un africain romanisé. Il est considéré avec saint Ambroise, saint Jérome et Grégoire 1er comme un des quatre "Pères de l'Église". Influencé par la lecture et l'étude des néo-platoniciens (Plotin, Porphyre) il est un pur intellectuel, père fondateur de la pensée chrétienne.

Trou du cul du monde 

 

Bill est né quelque part alors qu'il aurait aussi bien pu naître ailleurs. Moins illustre pour l'instant que l'évêque d'Hippone, grand amateur de bière, rhum, vin et autres spiritueux, il est capable de "pousser la philosophie jusqu'à l'ivresse" (Claude Tiller, "Mon Oncle Benjamin"). Plus empressé auprès des femmes que le dieu Pan, Bill féru de logique mathématique assume à la face du monde son épicurisme militant.

  Venus-Pan

 

Donc à priori il n'y aurait rien à voir entre un  philosophe chrétien qui s'interroge sur la meilleur manière de faire le salut de son âme, et l'hyper-épicurisme billien. Pour Augustin, le désir, surtout le désir sexuel , est perçu comme une force qui se heurte constamment à la raison et qui tire la nature humaine vers le bas. On est de plus en plus loin de Bill.  

 

Plus loin ?  Pas si sûr ! Dans sa jeunesse et jusqu'à un âge assez avancé, Augustin fut un excité du calbute qui, dès l'adolescence, saute sur toutes les filles qui passent à portée de sa braguette. (Quoi ? Il n'avait pas de braguette ? C'est pour ça alors qu'il dégainait aussi vite !) Avec les voyous du village il sème le souk dans le patelin (origine du nom Souk-Ahras ???) par exemple en détruisant un verger de poiriers rien que pour le plaisir de faire des conneries.  A 15 ans étudiant à Carthage c'est du délire, il le raconte dans "Les Confessions".   « Je vins à Carthage , partout autour de moi bouillonnait à grand fracas la chaudière des amours honteuses. »

"Amours honteuses" !!! T'es gonflé Gustin ! Tu dis ça une fois que t'en a bien profité, et parce que le Viagra n'existe pas à ton époque. Bon, je passe la suite, vous pouvez bien vous débrouiller seul pour lire la vie d'Augustin.

    Augustin

 

 

 

Alors je vous pose la question: Le philosophe est-il celui qui pense et écrit en philosophe ou celui qui vit en philosophe ?

Car Bill vit en philosophe.

On peut bien entendu critiquer la philosophe de Bill, la trouver paillarde, vulgaire, machiste, de mauvais goût ...etc ... comme on le reproche encore depuis 2500 ans à Aristophane. Il n'empêche que si vous avez le blues, le cafard,  le moral dans les chaussettes, je vous souhaite plutôt de rencontrer Bill que saint Augustin, parole d'ampélosophiste !

 

 

Allez, ça suffit pour aujourd'hui. Je vais aller faire une sièste pour être en forme ce soir pour aller dormir.  

 

Correspondance: aristogenes@aliceasl.fr 

Partager cet article

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens