Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 15:05

Une question de langue. 

 

 

"Le langage est la maison de l'être"  écrit Martin Heidegger ( 1889 - 1976 ).

Cet aphorisme ( mais je pourrais dire aussi apophtegme, maxime ou sentence) m'est revenu à l'esprit suite à la lecture du roman de Philippe Couillaud " Une pluie grise et fine" dont je vous ai parlé il y a quelques jours.

 

Langue 4

N'étant sûrement pas qualifié pour juger de la qualité littéraire de cet ouvrage, ( de plus écrit par un ami, alors vous allez penser que mes remarques ne sont pas objectives si je me permets d'en faire ! )  je me contenterai de dire que j'y ai enrichi mon vocabulaire de mots tels que l'adjectif "hyaline" ( hyalin au masculin ) ou les noms "empyreume," "nitescence" ou encore "scansion". J'ai dit aussi à mon ami auteur de ce texte que j'y avais appris l'adjectif "clitoridien" mais là je crois que j'exagérais un peu !

  Le problème avec un vocabulaire trop riche, c'est qu'on risque aboutir à des confusions. Il faut faire attention à qui on s'adresse. Exemple:

   Kadhafi-entelechie-2.jpg

  Et puis on peut penser que les mots cités ci-dessus ne sont pas d'un emploi très aisé.

Alors là, je vous prouve immédiatement le contraire. Je les place tous dans une seule phrase:

"Une nitescence hyaline régnait dans la cave où le vieux Peyot avait rangé son alambic et malgré les empyreumes  stagnantes rien n' altéra  la dégustation de vieil armagnac d' Aristogènes, qui  par petites lampées dont la scansion  était calquée sur le rythme rocailleux du parler gascon de son hôte, assurait la lente dégringolade du vénérable liquide doré dans le gosier de l'ampélosophiste, provoquant sur sa luette délicate, un plaisir quasiment clitoridien."

 

Et voilà l'travail ! Maintenant pour le décodage, si comme moi vous avez des lacunes dans votre vocabulaire...prenez un dico ! Je ne vais quand même pas vous mâcher le boulot !  

 

Il avait raison Heidegger, la langue qui nous permet de penser est bien notre maison et même notre "intérieur" le plus intime.

  Chaque langue ayant sa structure, la pensée de ses locuteurs est forcément différente. D'où souvent la difficulté de la traduction. Par exemple, et nous l'avons souvent évoqué ici, le sens du mot "démos" en grec ancien, n'a rien à voir avec l'idée du mot "peuple" en français actuel.

Mais il y a des langues encore plus étranges pour nous comme par exemple le "sango" parlé en Centrafrique. Cette langue n'a pas de verbe "avoir". Dans notre société de consommation où l'avoir est la composante essentielle de l'être, cela semble totalement incompréhensible !

  Langue 2

  Mais il faut se méfier de la langue. D'abord de la langue de bois, et sur ce sujet je vous recommande une visite sur le site "Défense et illustration de la langue xyloglotte"  http://www.cledut.net/xylo.htm , qui m'a été indiqué par lecteur lui même maître dans l'art de manier les mots. Puis se méfier du corps qui parfois peut contredire les mots comme l'a fait remarquer entre autres Roland Barthes

Langue 3

 Cela dit, si la langue est parfois la pire des choses, elle peut aussi être la meilleure n'est-ce pas Esope ?

Langue 1

Quoi qu'il en soit je remercie encore Philippos d'avoir enrichi ma langue, donc par là même ma capacité à penser, car plus la langue est pauvre plus la pensée est rabougrie !

Imaginez ce que serait une démocratie dans laquelle les citoyens possédant pour leur majorité un vocabulaire de méduse, seraient en mesure de voter pour désigner ceux ou celles qui seront en charge de gouverner. Ils se laisseraient convaincre par le seul discours qu'ils comprendraient à savoir le plus médiocre, le plus simpliste, le plus démagogique ! Et tout homme ou femme politique devrait pour avoir une chance d'être choisi ( élu ), afficher sa médiocrité avec ostentation afin que les électeurs puissent s'identifier à lui ( ou à elle ) .

Mais heureusement, les Français sont des gens intruits et responsables et cela ne risque pas de se produire chez nous....non ?

Quoi qu'il en soit prenons bien soin "d'entretenir notre maison".  

Ah, juste une petite chose avant de nous quitter. Ce n'est pas parce que je cite Heidegger en début de texte que je suis un fan absolu de ce brillant philosophe.

Heidegger

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Partager cet article

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens