Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 16:00

...ou cretinus simplex

 

Crêpes 1aCrêpes 2a Je viens de retrouver cette remarque de Platon. "Les seules supériorités féminines résident dans le tissage et l'art de faire les crêpes."  Aussitôt une question me vient à l'esprit: Qu'est-ce qui différencie fondamentalement le grand philosophe du crétin ordinaire ?

Le grand philosophe n'est pas à l'abri de dire des conneries. Sont-elles moins visibles parce qu'elles sont enveloppées de pensées profondes et intelligentes ? 

Le grand philosophe n'est il pas aussi un produit de l'histoire de la pensée dominante dans telle ou telle culture ? Sinon comment expliquer que Platon soit bien plus connu que Démocrite ? Platon était spiritualiste alors que Démocrite était matérialiste; dans une culture judéo-chrétienne le matérialisme passe mal. 

Le grand philosophe a-t-il vraiment l'esprit plus agile que le crétin ordinaire ? A priori on serait tenté de répondre oui.  

Chez les anciens grecs, le pied agile symbolisait l'agilité de l'esprit (d'où la présence de petites ailes sur les talons d'Hermès)     Hermès 1          Hermès 2Mais l'agilité de l'esprit et la culture historique ne protègent pas toujours de la connerie basique !

 

1789 A

     Bon, ne revenons pas sur la campagne présidentielle. Pour être candidat , il ne semble pas que le fait d'être philosophe soit la première vertu requise. ( Pauvre Platon qui dans son gouvernement idéal, confiait la direction de l'Etat aux philosophes !!!).

Mais laissons tomber Platon et regardons un peu Aristote. ("L'Ethique à Nicomaque") 

"Le bonheur est une activité de l'âme en accord avec la vertu".

L'homme vertueux a gagné son indépendance donc à priori il n'a pas besoin d'amis.  Mais plus loin il affirme que "l'amitié est ce qu'il y a de plus nécéssaire pour vivre".

     Si vous êtes philosophe vous allez qualifier cette contradiction d'aporie.

   Si vous n'êtes pas philosophe vous allez la qualifier de connerie.

    Alors, allons voir chez les contemporains. Par exemple Michel Henry (1922-2002)

Henry philosophe 1

Henry philosophe 2

  Pas très médiatisé ce Michel Henry, mais il gagne à être connu.

Ce qui est surprenant aussi c'est que dans notre société "démocratique" on nous demande en permanence notre avis sur tout y compris bien évidement sur des sujets sur lesquels nous n'avons aucune compétence. Mais cela n'a aucune importance, NOUS AVONS UN AVIS !  

Un exemple: Un terroriste réfugié dans un appartement, résiste aux forces de police. Au bout de plus de 24 heures les super-flics investissent l'appartement, coups de feu, le terroriste est tué.

Le soir au cours d'un journal télévisé le présentateur déclare: "Pensez-vous que les policiers ont bien agi ou qu'ils auraient pu prendre le terroriste vivant ?" Téléphonez au (... N° de la chaîne...). Sur le coup ça me fait rire. je me dis: "comment peut-on avoir une opinion sur le travail des policiers, sur le danger représenté par le malfaiteur ..."  Et plus tard la chaîne donne le résultat du sondage: "Vous êtes 65 % (chiffre approximatif donné de mémoire) à penser que les policiers ont raté leur mission"... Je rêve ? Il y a donc des gens qui ont vraiment répondu ?

 

  l'avis 1a

 

 l'avis 2

     Moi 1

     Moi 2a

 Allez, on en reste là ?  Voici mon coup de coeur littéraire de la semaine,

 

Du malheur d'être Grec 1

 

 

     et voici la dernière page du livre.Du malheur d'être Grec 2

 

 Correspondance:  aristogenes@aliceadsl.fr

Partager cet article

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens