Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 13:17

Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes.

 

Vous savez ce que c'est, il y a des jours ou on a le moral, d'autres ou on l'a moins. Il n'y a que les imbéciles qui ont en permanence le moral au beau fixe, et c'est pour cela qu'on parle des "imbéciles heureux".

 

Je ne vais pas m'étendre sur les multiples raisons qui peuvent nous filer la déprime, vous suivez comme moi les infos du monde. En plus des problèmes de l'humanité nous avons tous nos problèmes personnels qui viennent en rajouter une couche.

Alors que faire ?

Moi, mon truc c'est la philosophie et même l'ampélophilosophie.

 

Mais l'ampélophilosophie ou ampélosophisme pour faire plus simple, a ses limites. 

Philosophes 2

Alors ?

 

Alors on peut tenter la philosophie pure basique, initiale, celle des premiers sages de la Grèce. Je me tourne vers Héraclite d'Ephèse. (né vers 544 av JC, mort vers 504 av JC)Philosophes 10

Mais le résultat n'est pas garanti.

La discussion avec les amis peut-être?

Bétise 3 Il y a des moments ou le remède est pire que le mal.

Alors la religion ? 

Religion 5 

Et puis, dès qu'on aborde la religion ça fout Philippos en pétard, alors il faut trouver encore autre chose.

 

...c'est alors que j'ai pensé à Candide. Candide m'a fait penser au professeur Pangloss, et Pangloss à Leibniz puisque c'est ce philosophe Allemand qui a servi de modèle à Voltaire pour son Pangloss.

Gottfried Wilhelm Liebniz (1646-1716): enfin un mec qui va me remonter le moral !

Il expliquait qu'en fonction du "principe de raison suffisante" rien n'est sans une raison qui explique pourquoi il est, plutôt que pourquoi il n'est pas, et pourquoi ainsi plutôt qu'autrement.

Bien sûr pour le bon Gottfied Wilhelm, le mal existe mais il trouve son explication et sa justification dans l'harmonie du tableau de l'univers.

Donc comme dit le Pangloss de Voltaire: "Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles".

"Les défauts apparents du monde entier, ces taches d'un soleil dont le notre n'est qu'un rayon, révèlent sa beauté bien loin de la diminuer." écrit Liebniz dans "Théodicée" (1710)

Tiens, moi, je suis certain que Berlusconi est un disciple de Liebniz.

Berlusconi immigration choisie

 Merci à Alain M. qui m'a inspiré ce dessin.

  

Et vive le principe de raison suffisante !

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Partager cet article

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens