Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 09:00

Renonciation.

Pape retraite

 

Le pape coule une retraite heureuse à Castel Gandolfo. Bon, celle là elle est faite et on n'en parle plus d'accord ?

 

La réflexion du jour est liée au télescopage de deux citations latines et d'une émission de radio qui a priori n'ont aucun rapport entre elles ... et pourtant ...

 

 Explication:

 

J'écoute l'émission dans laquelle le philosophe Alain Badiou commente sa nouvelle traduction de "La République" de Platon. 

 http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-avec-alain-badiou-34-lire-et-reecrire-platon-2013-0

 

J'imagine Aristogènes à France Culture !

 img474

img475img476

Suite à mon dernier article une lectrice m'envoie la citation de Sénèque

"STERCUS QUIQUE SUUM BENE OLET" (Chacun trouve que son pet sent bon.")

 

Puis je lis sur le blog d'une artiste plasticienne dont je suis régulièrement le travail, la citation de l'Ecclésiaste (Bible): "VANITAS VANITATUM OMNIA VANITAS"

http://www.anne-hecdoth.com/   (Allez voir c'est un travail plein d'intelligence d'humour et de sensibilité, qui a de plus un véritable intéret esthétique et même éthique - à mon idée -, mais faites vous donc un avis vous même !)

 

Badiou explique que dans sa traduction il s'est appliqué à retranscrire plus les idées de Platon que le texte lui même (si j'ai bien compris son propos) pour le rendre plus clair aux lecteurs d'aujourd'hui. Par exemple le fameux "mythe de la caverne" se retrouve transposé dans une salle de cinéma, car d'après le philosophe, cette image parle beaucoup plus à nos contemporains que l'image des prisonniers dans une caverne. Bon, pourquoi pas ? De toute façon, peut-on vraiment traduire un texte sans plus ou moins le déformer ? Alain Badiou évoque le terme grec de "LOGOS" qui est intraduisible en français par un seul mot.

ChouraquiVieille question.

Ce problème de la traduction me fait alors penser au travail d'André Chouraqui (1917 - 2007) , lorsque dans les années 80 il traduisait la Bible à partir des textes hébreux les plus originaux possibles. Le résultat fut étonnant.

 

Exemples : Génèse est traduit par "Entête"

Le texte traditionnel dit:

"Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre."

Par Chouraqui ça donne:

 "ENTÊTE Elohims créait les ciels et la terre." 

 

En fait, toute tentative de traduction ne serait-elle pas une vanité ? Tiens ? ça nous ramène à la citation de l'Ecclésiaste.

Oui, mais tout ça n'est pas bien drôle me direz-vous.

  image477

img478img479

 Revenons à la Bible Hébraïque. L'Ecclésiaste (du grec "écclésia"= assemblée, "Qohèlet" en hébeu) est un texte qui commence dans sa version latine par  "Vanitas vanitatum omnia vanitas" que l'on traduit par "Vanité des vanités, tout est vanité".

Mais le texte latin est lui même une traduction du texte grec (version de la Bible dite des "Septantes" rédigée aux IIe et Ier siècles av JC) qui est lui même la traduction du texte hébeu original ! Le mot traduit par "vanité"en latin a, d'après André Chouraqui le sens de "fumée". D'où la traduction proposée: "fumée de fumées, tout est fumée".

 

Conclusion: Toute traduction ne serait-elle pas en plus d'une vanité, une opération d'enfumage ?

...et plus largement toutes nos créations, travaux, propriétés, postures sociales  ... ne seraient-elles pas que des vanités, c'est à dire ne seraient-elles pas  fondamentalement vaines ? Mais en affirmant que tout est vanité nous adoptons une pensée stoïcienne...et nous devenons des disciples de  Sénèque !

Vous vous souvenez de Sénèque en début d'article ?

"STERCUS QUIQUE SUUM BENE OLET" (Chacun trouve que son pet sent bon.")

 Le jour où nous nous apercevons que toutes les actions dont nous sommes si fiers ne sont que des  pets qui puent , autant que celui des autres c'est la catastrophe. Nous ne pouvons plus faire semblant d'être sur le plan social , familial, professionnel,  ce que nous avons été jusque là. Donc une seule solution, la renonciation.

 

Et si c'était ce que le pape a fini par comprendre et qui a motivé le renoncement à sa fonction ? J'aime bien cette idée, elle me rend ce vieillard sympathique pour une fois. Peut-être aura-t-il des émules?   

 Démission Hollande

  Tenez, moi, j'ai décidé de suivre Aristogènes dans son grand mouvement de renonciation?

img482

img483

img484

Et voilà, c'est fini. Cet article plein de sagesse va faire son chemin suivant la sentence latine.

"Verba docent, exempla trahunt"

"Les mots enseignent,  les exemples entrainent".

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Partager cet article

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens