Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 22:00

Big Brother and my gun.

 

Juste un peu de neurobiologie pour poser le problème.

Examinons la coupe d'un cerveau humain.

L6 - Copie

Petit rappel "Big Brother" est le nom d'un personnage du roman de George Orwel  "1984". Il est chef d'Etat, grand surveillant ("Big Brother is watching you"), objet de culte. Il symbolise aujourd'hui l'ensemble des institutions qui portent atteinte aux libertés fondamentales ou à la vie privée des citoyens.

 

Hypothèse:  Plus une société est fragilisée, plus elle semble demander à l'Etat de la protéger contre les agresseurs (réels ou supposés) ou à chercher en s'en protéger individuellement.

 

Explication par l'image:

Découillage - 2

 

Découillage

"Oh my God !" les hippies ne sont plus ce qu'ils étaient !

Imaginez un instant que la paranoïa ambiante gagne les ampélosophistes !

Surmoi 1

 Dieu nous en préserve !

 

Dieu ? Tiens, pourquoi pas ? Les religions ne sont elles pas une source inépuisable de valeurs morales ? Et la morale n'est elle pas en fait la "matière première" sur laquelle se construit le surmoi ? (Nous revoilà sur l'aricle précédent, ouf, j'y suis arrivé).

Ce bon archevêque, Hyacinthe-Louis de Quelen, qui affirmait que même du côté de sa mère Jésus était d'une "bonne famille" (car il y a aussi hélas des "mauvaises familles") devait avoir un surmoi super chouette, nickelé, poli, plus brillant que le crâne de "Monsieur Propre".

Remarquez que si on cherche quelques renseignements sur l'archevêque on trouve que : "En 1831, il se signala également par la dureté dont il fit preuve à l'égard de l'abbé Henri Grégoire en ordonnant à son clergé que lui soient refusés les derniers sacrements ainsi que des funérailles religieuses, ce dernier ayant refusé de renoncer au serment qu’il avait prêté à la Constitution civile du clergé. C’est à la hauteur de vues de La Fayette que l’abbé dut d'être accompagné par la population parisienne à son lieu de sépulture".

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyacinthe-Louis_de_Qu%C3%A9len

 

Pas très catholique comme attitude pour un homme qui professe une religion de l'amour du prochain et du pardon, non ? 

D'autant que l'Abbé Grégoire (1750 - 1831) s'était déclaré en 1789 pour l'abolition des privilèges, l'émancipation des juifs, le suffrage universel, l'abolition de l'esclavage, et se montra en faveur de l'abolition de la peine de mort.  

 

Et les massacres perpétrés par les croisés au Moyen-Orient aux XIIe et XIIIe siècles ?

Et les massacres de cathares en Languedoc ?

Et l'inquisition ?

Et les talibans et autres intégristes de tout poil qui pourrissent la vie de leurs contemporains ?

Et merde !

Bon alors on se le construit avec quoi son surmoi ?

 

Car enfin, si les protections (lois, murailles, caméras de surveillance, vigiles, armes individuelles...) ne suffisent pas à nous protéger, ne font que nous enfermer davantage dans une société répressive, et que la construction d'une notion de limite morale à l'intérieur de chaque individu est trop difficile à atteindre, que fait on ?

Surmoi 2

Pour ma part, je crois que je vais aller revoir un vieux film de Walt Disney... ou les vidéos de Nabila.

Et vous ?

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Partager cet article

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens