Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 07:02

Chronique d'une catastrophe annoncée.

 Catastrophe 4 1

 

Chronique 4 - Copie 

                                   à suivre...

 

"Siga siga" (="petit à petit" comme on dit en Grèce)  on avance. Alors soyez patients. Vous ne croyez quand même pas que je n'ai que ça à faire ?!

 

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 10:00

Chronique d'une catastrophe annoncée.

 

ça sent pire

IIIe partie où l'on voit comment l'homme avec un cerveau plus gros que celui d'un poulet, peut parfois être tout aussi con.

 

Chronique 3 - Copie Note pour les spécialistes de l'histoire de la philosophie grecque. 

Démocrite est un disciple de Leucippe  fondateur de "l'atomisme". C'est un "matérialiste" détesté par Platon qui aurait fait brûler ses oeuvres !!!

Inutile de me faire remarquer que Démocrite et Socrate ne pouvaient pas fréquenter la même école (ou le même gymnase) Socrate étant né en 470 av JC et Démocrite dix ans plus tard en 460. D'autre part Socrate était d'Athènes et Démocrite, d'Abdères au nord de la mer Égée. Mais moi, je trouvais sympa de les imaginer dans la même classe. Voilà, ça vous va comme explication ?

Et puis faire se rencontrer Démocrite et Socrate n'est pas vraiment plus idiot que de classer le philosophe d'Abdères parmi les "présocratiques" selon le classement académique, alors qu'il avait 10 ans de moins que Socrate et qu'il est mort 30 ans plus tard (Il aurait vécu 100 ou 103 ans).

 

A bientôt pour la suite...peut-être.

 

Correspondance:  aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 18:00

Chronique d'une catastrophe annoncée.

 

 

Le problème avec le blog c'est que la page qui apparaît en premier est la dernière écrite. Alors avec les histoires à suivre ce n'est pas très partique. Si vous n'avez pas lu le début de ce chef d'oeuvre allez tout de suite voir l'article précédent du 2/10/2012, puis lisez la suite ici. 

Bon courage.  

Néolithique

 

     La   première page était donc consacrée à la présentation de "l'âge heureux du paléolithique" (1) (Paléolithique ou âge de la pierre taillée c'est kif kif, pour ceux qui auraient oublié)

Chronique 2

 

                                                      à suivre ... (2)

 

(1)   Je peux bien imaginer que le paléolithique fut un "âge heureux" ! C'est mon blog non ? Alors je peux écrire ce que je veux !!!

(2)  Quand j'écris "à suivre", c'est façon de parler. Maintenant que je me suis lancé dans cette galère je vais essayer de trouver la suite...mais je ne vous garantis rien.

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

 

 

Repost 0
Dominikos
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 22:00

Chronique d'une catastrophe annoncée.

 

Certains me trouvent pessimiste. Moi, je me trouve plutôt lucide. Depuis le temps que je vous dis que "la crise" n'est pas une crise mais carrément une mutation du monde, voilà que nous y sommes. Mutation économique et sociale du monde occidental dont la puissance a commencé à décliner en 1914. Cent ans plus tard c'est la cata ! Et en plus de la mutation économique et sociale, le monde connaît un bouleversement écologique sans précédent.

 En conséquence,  certains, complètement déboussolés se tournent vers des pratiques magiques pour tenter de conjurer le mauvais sort:

- multiplication des sectes,

- intégrisme religieux

- installation de "têtes conjuratoires" au dessus de leur porte pour éloigner les mauvais esprits, comme au moyen âge.

Tête conjuratoire

 

- accrochage de bouteilles d'eau sauvagement ligotées à la cloture pour noyer les esprits malins.

IMGP3737

 - d'autres enfin se livrent à des activités artistiques collectives afin de se sentir (si j'ose dire) appartenir à une vaste communauté humaine de créateurs.

Exemple: sculpture scatolithique aux îles du Cap-Vert.

CABO VERDE 423 - Copie

 

 J'ai donc décidé, toujours avec le souci de développer la culture populaire, de vous expliquer clairement comment nous en sommes arrivés là, et afin d'être suivi dans mon raisonnement par la totalité des lecteurs, je vais vous l'exposer en BD et en plusieurs épisodes afin qu'entre chaque page vous ayez un temps de "digestion des informations".

 

Et là vous dite : "Merci Aristogènes !"

 

Voici donc la première page:

 

Chronique

                                                                             ... à suivre...

 

 

 Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

 

Repost 0
Dominikos
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 11:00

Je vais faire une sieste afin d'être en forme pour aller dormir.

 

Bil- saint Augustin

Saint Augustin (354 - 430) est né en Algérie à Thagaste (Souk-Ahras, autant dire "le trou du cul du monde". Doc ci-dessous) et mort à Hippone (Annaba)  fils d'une berbère chrétienne et d'un africain romanisé. Il est considéré avec saint Ambroise, saint Jérome et Grégoire 1er comme un des quatre "Pères de l'Église". Influencé par la lecture et l'étude des néo-platoniciens (Plotin, Porphyre) il est un pur intellectuel, père fondateur de la pensée chrétienne.

Trou du cul du monde 

 

Bill est né quelque part alors qu'il aurait aussi bien pu naître ailleurs. Moins illustre pour l'instant que l'évêque d'Hippone, grand amateur de bière, rhum, vin et autres spiritueux, il est capable de "pousser la philosophie jusqu'à l'ivresse" (Claude Tiller, "Mon Oncle Benjamin"). Plus empressé auprès des femmes que le dieu Pan, Bill féru de logique mathématique assume à la face du monde son épicurisme militant.

  Venus-Pan

 

Donc à priori il n'y aurait rien à voir entre un  philosophe chrétien qui s'interroge sur la meilleur manière de faire le salut de son âme, et l'hyper-épicurisme billien. Pour Augustin, le désir, surtout le désir sexuel , est perçu comme une force qui se heurte constamment à la raison et qui tire la nature humaine vers le bas. On est de plus en plus loin de Bill.  

 

Plus loin ?  Pas si sûr ! Dans sa jeunesse et jusqu'à un âge assez avancé, Augustin fut un excité du calbute qui, dès l'adolescence, saute sur toutes les filles qui passent à portée de sa braguette. (Quoi ? Il n'avait pas de braguette ? C'est pour ça alors qu'il dégainait aussi vite !) Avec les voyous du village il sème le souk dans le patelin (origine du nom Souk-Ahras ???) par exemple en détruisant un verger de poiriers rien que pour le plaisir de faire des conneries.  A 15 ans étudiant à Carthage c'est du délire, il le raconte dans "Les Confessions".   « Je vins à Carthage , partout autour de moi bouillonnait à grand fracas la chaudière des amours honteuses. »

"Amours honteuses" !!! T'es gonflé Gustin ! Tu dis ça une fois que t'en a bien profité, et parce que le Viagra n'existe pas à ton époque. Bon, je passe la suite, vous pouvez bien vous débrouiller seul pour lire la vie d'Augustin.

    Augustin

 

 

 

Alors je vous pose la question: Le philosophe est-il celui qui pense et écrit en philosophe ou celui qui vit en philosophe ?

Car Bill vit en philosophe.

On peut bien entendu critiquer la philosophe de Bill, la trouver paillarde, vulgaire, machiste, de mauvais goût ...etc ... comme on le reproche encore depuis 2500 ans à Aristophane. Il n'empêche que si vous avez le blues, le cafard,  le moral dans les chaussettes, je vous souhaite plutôt de rencontrer Bill que saint Augustin, parole d'ampélosophiste !

 

 

Allez, ça suffit pour aujourd'hui. Je vais aller faire une sièste pour être en forme ce soir pour aller dormir.  

 

Correspondance: aristogenes@aliceasl.fr 

Repost 0
Dominikos
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 16:00

    Doxa, opinions, croyances, valeurs et interdits dans la culture occidentale du début du XXIe siècle.

 

    Infidèle 1 - Copie

Infidèle 2

Infidèle 3

 

 

  Anonymes

 Note explicative

 

"Les Anonymes du Campus" Un club sportif et festif crée à Pessac en 1982 dont la commémoration des 30 ans d'existence a donné lieu à une fête qui relègue le jubilé de la reine Elisabeth II au niveau d'une modeste kermesse de fin d'année à l'école primaire de votre quartier.

 

 Revenons donc à la question du jour:

Que croyons nous, quelles sont les valeurs auxquelles nous sommes attachés ?

 inquisition

 Pendant des siècles en Occident, l'Église a établi des règles morales, sociales et même politiques (le roi est le "Lieutenant"* de Dieu sur terre) ("Lieutenant"= "tenant lieu de...")  

 Globalement ça fonctionnait. Pour les récalcitrants il y avait un tribunal religieux qui les remettait dans le sens de la marche:  "La Sainte Inquisition".

"CUJUS REGIO, EJUS RELIGIO" (Un prince, une religion) et tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. Oui, je sais, pinailleurs comme vous êtes vous allez me dire que la société était peut être socialement stable (les quelques pauvres qui doutaient un peu d'avoir une vie meilleure dans l'autre monde et qui tentaient de le faire savoir trop violement,  étaient torturés,pendus, brûlés, et on ne voyait dans ces exécutions qu'une manifestation de la justice divine) mais qu'à cette époque les gens ne pensaient pas, ils étaient conditionnés par la propagande religieuse. 

 Le peuple ne pensait pas, il croyait ! Les gens suivaient les sentiers battus de la coutume, de l'opinion commune, de l'enseignement religieux. Pourtant, bien longtemps avant, au Ve siècle av JC, le philosophe Parménide d'Elée avait clairement expliqué comment prendre la voie escarpée de la vérité qui seule mène vers la Lumière:    

   Parménide la voie

 

 Mais pense-t-on beaucoup plus au XXIe siècle ?

1 - Il a toujours ceux qui prennent les textes religieux au pied de la lettre. 

2 - Il y a ceux qui pensent exclusivement au prochain match OM / PSG (Vous pouvez remplacer OM / PSG par Girondins / Gujan-Mestras ... ou n'importe quoi) . 

3 - Il a ceux qui pensent au prochain épisode de "Desperate Housewifes" (Vous pouvez remplacer "Despérate Housewifes" par n'importe quelle autre série TV)

4 - Il a ceux qui exécutant un "travail désenchanté" (expression de l'économiste Daniel Cohen inspirée sûrement par Max Weber), s'emmerdent à leur boulot en pensant au moyen de devenir plus riche que leur voisin qui a acheté un 4x4 BMW ce con et qui pourtant n'a que bac + 2 alors que moi j'ai bac + 5 !!! Bordel, y'a vraiment pas de justice !

5 - Il y a ceux qui croient encore que la solution de la crise est politique et qui n'ont toujours pas compris que l'Occident est depuis 1914 dans une période de déclin dû essentiellement à la main mise du pouvoir financier sur l'économie (activités de production), la société, et justement le pouvoir politique.

6 - Il y a ceux qui se trouvent dans plusieurs catégories ci-dessus à la fois. 

  Donc pour la grande majorité d'entre nous, la seule valeur que nous reconnaissons est la valeur de l'argent qui permet d'acquérir des "biens extrinsèques"  (ceux qui donnent un statut social : voiture, maison, portable dernière génération, Rolex ...) alors que les "biens intrinsèques" procurent un plaisir plus personnel ( amitié - dans un club sportif par exemple si vous voyez ce que je veux dire - lecture d'un livre, bonheur en famille...)

7 - Et il y a Bill qui ne pense qu'à ça !    

  Bill 1

  Bill 2

 

 

 

 

 

En fin de compte il n'y a peut-être pas en -Parmenide d'Elée Ve s av JCproportion de la population mondiale beaucoup plus de philosophes en ce début du XXIe siècle qu'au début du Ve siècle av JC  à l'époque de Parménide ?

 

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr 

Repost 0
Dominikos
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 22:00

Où il est question du mur, d'humour, de mémoire et de taupe.

 

Juste avant de vous parler de Berlin, il faut que je me libère l'esprit.  

Type taupe 1

Type taupe 2

 Bon. Voilà qui est fait. C'est pitoyable, mais ça m'encombrait l'encéphale.

 

Berlin. Première impression: Berlin est une ville monumentale. Une architecture contemporaine qui domine le visiteur sans toutefois l'écraser. (Enfin ça c'est ce que j'ai ressenti).

 Berlin 2

 Berlin 3

 Berlin 4

  Berlin 6

 Mais Berlin est surtout une ville monumentale au sens étymologique.

 Monument 1

Monument 2

Monument 3

 

  Je vous passe la porte de Brandebourg et le Reischstag juste à côté. Mais les lieux qui rappellent la division de la ville entre 1961 et 1989 sont devenus des lieux de mémoire exploités comme des sites touristiques.

Exemple:  Checkpoint Charlie sur Friedrichstrasse.  Mc Do s'est installé là. C'est bien vu il y a un max de touristes . Et on peut même pour 3 Euros  se faire photographier au poste de contrôle avec deux faux soldats américains qui peuvent également vous tamponner votre passeport avec avec un faux vrai visa d'époque. Superbe non ?

   Berlin 5

  Berlin 7

    

  Et puis il y a "le mur".

Le mur ( environ 1km ) a été conservé et transformé en lieu de mémoire et support d'oeuvres d'art où des graffeurs plus ou moins inspirés s'expriment. 

Berlin 8

 Berlin 9

 

 La partie conservée suit la rive de la Spree, et entre le mur et la rivière des plages ont été aménagées avec des transats, baraques à saucisses, bière et autres délicatesses locales. L'exploitation de la mémoire est devenue une sorte de business. Je suis presque certain que dans quelques années on visitera dans Alep un quartier bombardé bien préservé  en bouffant des falafels *   

 

 Le lieu de mémoire qui m'a semblé dégager le plus de charge émotive est sans conteste "le Mémorial de l'Holocauste" de l'architecte américain Peter Eisenman.

BERLIN 1

 

 Le monument qui couvre plus de 19 000 m2 impose le respect, le silence, le recueillement.

  Berlin 10-copie-1

 

  Les berlinois ont au coeur de leur ville un monument qui leur rappelle les horreurs du nazisme donc de leur propre histoire. Y a-t-il beaucoup de peuples qui construisent des lieux  de mémoire pour ne pas oublier les pages sombres de leur histoire, le fanatisme de certains de leurs ancêtres ?  

 

Tiens à propos de fanatisme... ça nous ramène à l'actualité. L'affaire des émeutes dans certains pays musulmans contre un film américain et les caricatures de Charlie Hebdo. 

Ce qui me gène dans les commentaires qui sont faits dans les médias, c'est qu'en décrivant le comportement d'une minorité de personnes qui manifestent, on semble nous faire passer les musulmans dans leur ensemble pour des gens sans humour. Ce n'est pas l'impression que j'ai à travers les musulmans que je fréquente, mais il est vrai que je ne fréquente pas des intégristes !

Exemple:

  Bateaux à voiles

  D'autre part quand je vois ces gens manifester je pense à cette phrase de l'ethnopsychanalyste Tobie Nathan entendue il y a quelques semaines à la radio: "Et si le contraire de ce que je pense était vrai, ça donnerait quoi ? "

Georges Deneveux (1908-1985) fondateur de l'ethnopsychiatrie affirmait que la culture prescrivait à ses membres "la bonne façon d'être fou".

 

 La mondialisation de l'économie et des moyens de communication, a précédé la mondialisation culturelle. Jusqu'au XVIIIe siècle la loi en France, condamnait les gens qui mangeaient de la viande pendant le carême. (On a même des exemples pour le XIXe siècle !) Le problème c'est que nous sommes fous nous aussi, mais pas de la même folie que les autres. D'où les affrontements !

 

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

 * Falafels = Boulettes de pois chiches ou de fèves frites dans l'huile d'olive.  

Repost 0
Dominikos
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 06:00

Prendre des vessies pour des lanternes.

 

Ce soir notre Président parle à la télé. Je ne l'écoute pas plus que je n'écoutais le précédent ni que j'écouterai le suivant. Cette mise en scène de la vie "démocratique" m'afflige. Mais sommes nous vraiment en démocratie ou simplement dans une "République représentative" c'est à dire non pas un système dans lequel le peuple a le pouvoir, mais un système dans lequel le pouvoir est exercé par des représentants élus du peuple ? Alors je vais retourner chercher la compagnie de quelques auteurs dont le regard sur la société et la politique a pris quelque hauteur.

 

Spinoza par exemple.  

Spinoza 1Spinoza 2

 Pour ceux qui l'ignoreraient, Spinoza (1632-1677), gagnait sa vie en taillant des verres optiques pour les lunettes.

Le but de la philosophie expliquait le polisseur de verres, est la création d'une véritable éthique du bonheur et de la liberté. C'est une idée qu'il développe dans son ouvrage très justement intitulé "L'Ethique" ! Spinoza nous propose deux valeurs pour le prix d'une: Le bonheur et la liberté.

C'est son côté Afflelou. S'il avait vécu à notre époque je suis certain qu'on aurait dit de lui:

  "Il est fou Spinozou".

N'empêche que lui avec ses lunettes il ne nous faisait pas prendre les vessies pour des lanternes.

Messies 1

 Messies 2

 Un autre ami (ou plus exactement "l'ami d'un ami")  que je fréquente régulièrement dans ces jours écrit:

"Il est incroyable de voir comme le peuple, dès qu'il est assujetti tombe soudain dans un si profond oubli de sa liberté qu'il lui est impossible de se réveiller pour la reconquérir: il sert si bien et si volontiers [celui qui lui a pris sa liberté] qu'on dirait à le voir qu'il n'a pas seulement perdu sa liberté, mais bien gagné sa servitude."

  

 Qui a écrit ces lignes?

Un penseur anarchiste ? Bakounine ? Stirner ? Blanqui, le créateur de la formule "Ni dieu, ni maître" ?

Un philosophe marxiste ? Marx ?  Engels ? Paul Lafargue auteur du petit ouvrage au titre accrocheur "Le droit à la paresse" ?

Un révolutionnaire français de la fin du XVIIIe siècle ? Robespierre ? Saint-Just ? Marat ?

 

Non, cette réflexion est simplement tirée du "Discours de la servitude volontaire" du très cher ami ("Parce que c'était lui, parce que c'était moi.")  de Montaigne, Etienne de La Boétie. (1530-1563)  

 

  Quand je lis des textes de gens intelligents, il me semble que je suis pendant un moment un peu moins con qu'en temps normal, comme si l'intelligence de l'auteur était... comment dire...contagieuse !

Bon, chacun se rassure comme il peut.

Excellence 1

Excellence 2

Excellence 3

 Allez, c'est tout pour ce soir. Je retourne quelques jours au pays de Goethe, alors ne pensez pas que c'est par paresse que rien de nouveau n'est publié pendant deux semaines sur ce blog. Merci.

 

Correspondance: Aristogenes@aliceadsl.fr

 

 

Repost 0
Dominikos
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 18:10

  "Merci mon Dieu d'avoir fait de moi un athée"*.

 

Doute 1Doute 200

Doute 3

 

Platon Aristote Socrate

 

  Cette réflexion m'est inspirée par des réactions de lecteurs sur mon dernier article. Je me demande parfois s'il n'est pas trop ambitieux de chercher à la fois à être drôle et en même temps, à faire passer quelques idées un peu plus "sérieuses" (?). Bon, je ne mets pas trop de texte, on va encore me dire que fais trop long.

Je doute 1

  Je doute 2

  Cela étant dit il y a des moments où j'envie ceux qui croient en quelque chose. (Dieu, la politique, la médecine, le PSG -ou les Girondins-, le sport sans dopage, les profs d'histoire...) Je me dis que ça doit avoir un côté "confortable". 

Je voulais aussi vous parler de la mort de Jean Baptiste Arricaut, mais je sens bien que votre attention est captée par Jean Luc Delarue, alors J.B. Arricaut vous vous en tapez le coquillard avec une patte d'anguille.  Une autre fois peut-être...ou pas.  

Inexistence 1

  Inexistence 200

 

 

  chroniques

 

 

 

*J'ai piqué le titre à une bulle de la BD de Guy Delisle "Chronique de Jérusalem" Grand prix du Festival d'Angoulème 2012. Voir article du 30 janvier 2012 où j'avais déjà parlé de ce livre, mais je ne l'avais pas lu. Aujourd'hui c'est fait et c'est vraiment un reportage passionant et réalisé avec beaucoup de talent de délicatesse.

 

 

 

 

 

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 22:00

Un monde désenchanté.

 

Enchanté 1

 

 Non, attendez, ne partez pas tout de suite je vous explique en deux mots. ArticleWeber

J'en vois là bas au fond qui ne connaissent pas Max Weber, (1864-1920) sociologue et économiste Allemand, un des fondateurs de la sociologie moderne. Il a particulièrement étudié l'influence des religions sur la façon dont les individus perçoivent le monde et agissent sur celui-ci. D'après Weber il y a une relation étroite entre la rationalisation de l'action pratique qui est caractéristique de la société occidentale moderne et le christianisme, plus spécialement sous la forme du protestantisme. (voir son ouvrage "L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme" mais si vous ne le lisez pas je ne vous ferai pas la gueule). 

 

 De sa réflexion, Weber tire la notion de "désenchantement du monde".

 

Monde désenchanté

 

    "Le désenchantement" est donc la période d'évolution et de transformation d'un monde ancien qui aurait été "enchanté" c'est à dire dans lequel la religion, la magie, le surnaturel font partie du quotidien vers un monde ou  peu à peu, particulièrement dans les sociétés occidentales judéo-chrétiennes, la raison prend de plus en plus de place dans la pensée donc dans la perception que les hommes ont du monde qui les entoure.  Le rôle grandissant de la raison permet le développement de la pensée scientifique, et augmente la capacité des individus à agir sur le monde.

D'un monde "enchanté", on passe à un monde "désenchanté" Déchanter 1

Déchanter 2

Déchanter 3

 Le désenchantement du monde peut être perçu de deux façons opposées:

1 - D'une manière positive. Le désenchantement du monde a permis de lutter contre les croyances et superstitions et donner naissance aux "Lumières" qui on été à l'origine des formidables progrès scientifiques et technologiques, qui transforment la vie quotidienne des peuples occidentaux à partir de la fin du XVIIIe siècle.

2 - D'une manière négative. Le monde enchanté est perçu comme une sorte de paradis perdu, dans lequel "le religieux" donnait du sens à la vie et définissait des "valeurs sacrées" qui participaient au développement d'un monde harmonieux. Aux valeurs morales du "monde enchanté"  ont succédé le culte de l'argent, de l'individualisme, de la productivité,...

 Avons nous perdu nos repères ?   

 Heureux pères 1 Heureux pères 2

 

 Alors dans ce monde désenchanté, que nous reste t-il pour rêver un peu et retrouver l'enchantement perdu?

Pas de panique ! Nous avons Internet et ses réseaux sociaux. J'existe 1J'existe 2

  Et puis il arrive qu'on fasse des rencontres qui illuminent notre vie. Tenez, par exemple Aurélien. Mais vous ne connaissez peut-être pas Aurélien ? Dommage.

Enchanté 2

Enfin, en gardant les yeux ouverts sur le monde on peut faire des découvertes enchanteresses. Hier, je passe (toujours avec émotion, souvenirs personnels) devant l'entrée de la bibliothèque universitaire de Lettres et Droit de Bordeaux. 

IMGP3297  Période de vacances, l'établissement est fermé. Des affiches sont collées sur les portes en verre. Je m'approche.

IMGP3298

L'affiche "Fermé au publique jusqu'au 19 août" est collée en 4 exemplaires sur les portes !!!  ... et visiblement le public n'a pas été choqué. Je rigole, je prends des photos et je poursuis ma route, enchanté pour la journée. 

Au dernier "Classement de Shanghai" des universités du monde, seules 20 universités françaises figurent dans les 500 premières. Les Chinois nous perçoivent donc comme des nuls ? Je me demande pourquoi !

 

Blague rat 1  Blague rat 2

 

Correspondance:  aristogenes@aliceadsl.fr  

 

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens