Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 18:00

Tout va bien.

 

"Amis lecteurs qui lisez ce "blog"

 Dépouillez vous de toute affection,

Et le lisant, ne vous scandalisez.

Il ne contient ni mal ni corruption

Il est vrai qu'ici, vous ne trouverez

Guère de perfection, sauf si on se met à rire;

Autre sujet mon coeur ne peut choisir

A la vue du chagrin qui vous mine et consume,

Il vaut mieux traiter du rire que des larmes,

Parce que rire est le propre de l'homme."

 

Comme texte de présentation du blog ampélosophiste ça a de la gueule non ? Bon, OK, vous avez reconnu l'auteur ? (François Rabelais"Aux lecteurs" en ouverture de "GARGANTUA" (restauré en français contemporain)  . J'ai juste remplacé le mot "livre" par "blog" à la première ligne.

 

"A quelque chose malheur est bon" aurait dit... mais je n'insiste pas vous connaissez ma grand-mère.

Une hospitalisation n'a rien à priori de bien agréable. Mais au moins cette situation présente l'avantage de pouvoir disposer de temps pendant lequel rien ni personne ne vous dérange (sauf quelques visites d'infirmières ou le passage de médecins et du chirurgien, qui coupent la monotonie du séjour)

J'ai donc profité de ce temps de vacances pour lire le texte intégral du "Gargantua" de Rabelais ce que je n'avais jamais fait jusque là, et qui est une chose impardonnable pour un ampélosophiste.

A la lecture de Gargantua je me dis que je ferais mieux de ne plus rien écrire et de me contenter de faires des petits dessins plus ou moins rigolos. 

 

Gargantua

  Je me pose une question: Pourquoi écrire mes conneries alors que depuis Aristophane en passant par Rabelais, Montaigne, Diderot ... tout ce que je peux écrire a déjà été pensé, cogité, expliqué, rabâché, écrit, dessiné, et publié depuis longtemps par des gens de grand talent. 

Et de mon lit d'hôpital, je me dis que je peux très bien abandonner mes chroniques sans que ça perturbe en aucune façon le cours du monde ! 

Et puis une pensée me vient. Si j'écris c'est d'abord pour moi, ça m'amuse. Et si l'idée d'abandonner me traverse l'esprit c'est parce que d'une chambre d'hôpital on ne voit pas le monde comme depuis les pistes de Courchevel,... ou depuis une chambre de bonne insalubre d'un quartier populaire de Paris.

Mais si le lieu où l'on se trouve peut influencer notre vision du monde et de la "réalité" on ne peut pas en faire une généralité. Il est possible depuis le même lieu de percevoir plusieurs "réalités" différentes. 

Exemple:  

 Cocotiers 1

 

Cocotiers-2.jpg

Donc, il n'y a pas que le lieu où l'on se trouve qui nous fait percevoir ce que nous appelons "la réalité" de telle ou telle façon. Les paramètres qui influent sur notre jugement sont nombreux.

le lieu,

l'âge,

l'éducation,

la culture,

la religion, ...ou l'absence de religion,

la richesse ou la pauvreté,

la situation sociale,  

le sexe,

l'état de santé (physique et mentale),

l'environnement familial,

... et sûrement beaucoup d'autres encore.

 

D'où la vieille question platonicienne toujours d'actualité: "Qu'est-ce que le réel ?"

  Je m'explique:

Copie de Vision du monde

Mais j'en vois là au fond qui ont du mal à suivre. Je reprends plus clairement (j'espère).  

Nosokomio 1

 

Nosokomio 2  Nosokomio 3a

  

  Nosokomio 4

Mais ne vous inquiétez pas, tout va bien, c'est juste les effets de l'anesthésie qui ont du mal à se dissiper.

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

 

Repost 0
Dominikos
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 07:00

"Du côté de la barbe est la toute puissance" *

 

Musique pope 3

 4aout03

 Vous vous souvenez de cette image qui figure dans à peu près tous les livres d'histoire à la leçon sur la Révolution de 1789 ? Elle représente le tiers-état qui porte sur son dos le clergé et la noblesse.    

 

 

Quand on voit la crise dans laquelle s'enfonce la Grèce, et en même temps la richesse du clergé, on ne peut pas ne pas penser à cette gravure de la fin du XVIIIe siècle.

 

Il faut savoir que "l'Église de Grèce est une Église nationale et qu'il y a donc une connexion politique entre l'Église et l'Etat qui lui a donné ses privilèges"(P. Karamouzis, professeur de sociologie)

 

 Popes et évêques sont payés par l'Etat. Leur salaire représente 220 millions d'Euros par an.

La Constitution est écrite "au nom de la trinité sainte consubstantielle et indivisible". L'Église, deuxième propriétaire foncier après l'Etat, actionnaire de la Banque nationale de Grèce, possède également des hôtels, des parkings ...etc... et paye très peu d'impôts. Sa fortune est très difficile à évaluer.

Mais comme en France sous l'Ancien Régime, l'Église grecque organise les oeuvres de charité ce qui lui permet de justifier ses privilèges.

Copie Pope âne 1  

  Copie Pope âne 3

Remarquez que vu de l'extérieur cette situation a l'air scandaleuse, mais si on l'observe sur place on constate que beaucoup de Grecs restent attachés aux priviléges de leur Église même si de plus en plus de voix s'élèvent pour les dénoncer.

Quand un comportement me semble absurde, je ne peux pas m'empêcher d'en  chercher la cause, car j'ai bien du mal à admettre que l'homme est foncièrement crétin.

Dans ce cas précis, il me semble que l'étude rapide de l'histoire grecque depuis deux siècles peut nous éclairer.

A partir de là les lecturophobes peuvent sauter le paragraphe écrit en noir.

  Le territoire de la Grèce actuelle fait au début du XIXe siècle partie deIndépendance grecque l'Empire Ottoman. La Grèce moderne se forme suite à une guerre d'indépendance (1821 - 1830)  ou "Révolution grecque" (Ellhnikh Epanastash). Les Grecs de l'empire turc se définissent d'abord comme "chrétiens orthodoxes" face aux musulmans. Dans la tradition on fait commencer la guerre le 25 mars 1821 au monastère d'Aghia Lavra dans le Péloponnèse. Là, le métropolite (évèque) de Patras, Germanos, aurait fait miraculeusement fuir une soixantaine de cavaliers turcs venus l'arrêter, grâce à 1500 paysans grecs qui auraient poussé le cri de guerre des "Macchabées" "La Victoire de Dieu !" (cf. Bible orthodoxe - Les 4 livres des Machabbées-)

Puis il célébra un "Te Deum" pour 5000 paysans rassemblés.

  Il donna alors une absolution préventive ( ! ) (image ci-contre), à la foule dans laquelle se serait trouvé le chef de guerre Théodoros Kolokotronis (en grec: kolos= le cul et Kotroni=grosse pierre, alors je compte sur mes amis grecs pour m'éclairer sur l'étymologie du nom de ce héros Hellène !!!)

Bref, c'est l'Eglise qui dès le début sert de ciment à la nation grecque et c'est autour d'elle que se structure la lutte contre les turcs. Si l'on ne sait pas cela on ne peut pas me semble-t-il comprendre l'attachement des  Grecs actuels à leur Eglise. Bon et puis si je me goure je compte sur les lecteurs pour m'éclairer.

 

A partir de quand la nécessité vient-elle à bout de la tradition ? Belle question.

 

Alors ? 

Alors la caricature est fondamentalement ... de la caricature.   

 

caricature

  Enfin quoi qu'il en soit, en Grèce comme dans d'autres pays du sud ou de l'est de la Méditerranée, "du côté de la barbe est la toute puissance".

Mais soyons optimistes pour une fois. Il n'y a peut-être pas que du négatif dans cette situation ?

Amitié

 Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

 

 

*"Votre sexe n'est là que pour la dépendance

Du côté de la barbe est la toute puissance."

Molière - "L'École des femmes"  

(Arnolphe s'adresse à Agnès.)

Repost 0
Dominikos
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 19:00

Jument blonde

 Juste avant d'aborder le sujet du jour, une petite info sur DSK, qui n'a rien à voir. 

Whitney Houston 

C'est nul ! Pardon, elle m'a échappé.

 

Tiens à propos d'hôtel de luxe, j'ai eu l'occasion de faire la semaine dernière une expérience suite à une invitation (Merci Clément). Je vous raconte en images.

 1 - La chambre.

 Photo 029

 2 - L'attente de la femme de ménage qui va me faire une gâterie. 

Photo 056

 3 - Elle n'est pas venue et je me suis retrouvé comme un gland.

Photo 063

Cela dit, le cadre, le service, tout est parfait surtout quand on est invité et qu'on ne se préoccupe pas du prix.

Et pendant ce temps, pas loin de là il y a des gens qui ont faim et qui crèvent de froid. Et à Paris on chauffe même la pelouse du Stade de France (en vain d'ailleurs) mais on manque de fonds pour réchauffer les plus déshérités. A croire "qu'ils le font exprès !"   

Mais qui sont "ils" ?

"Ils", c'est sans doute ceux qui gouvernent ?

Mais "ceux qui nous gouvernent" d'une part nous les avons élus et d'autre part nous devrions savoir (si nous ne savons pas ça veut dire que nous votons sans comprendre ce que nous faisons) que ces gens sont des adeptes d'une théorie socio-économique qui s'appelle le libéralisme.

Le libéralisme c'est chouette car dans ce mot il y a "liberté". Un des grands penseurs du libéralisme fut Charles Dunoyer (1786-1862). Mais peut-être a-t-on oublié de vous en parler à l'école. Dunoyer expliquait le plus sérieusement du monde que la misère était un mal nécessaire, et qu'il était opposé à l'assistance sociale car "elle perpétue les vices des pauvres et les encourage à proliférer".

 «Vous trouvez qu'elle est un mal hideux (la misère). Ajoutez qu'elle est un mal nécessaire (...) Il est bon qu'il y ait dans la société des lieux inférieurs où sont exposées à tomber les familles qui se conduisent mal. (...) Elle offre un salutaire spectacle à toute la partie demeurée saine des classes les moins heureuses; elle est faite pour les remplir d'un salutaire effroi; elle les exhorte aux vertus difficiles dont elles ont besoin pour arriver à une condition meilleure.» (Barthélemy Charles Pierre Joseph Dunoyer, économiste français du XIXe siècle, cité par Robert Castel dans Les métamorphoses de la question sociale, Fayard, 1995, p. 244)

 Bon, je vous cite juste ça au cas où vous seriez en manque de sujet de réfexion en attendant de voir enfin France/Irlande au Stade de France dégelé.  

Bien sûr tout le monde voit la richesse, la misère, constate les effets de la crise, écoute (ou entend) les discours politiques, mais tout ce que nous percevons est souvent confus, plié, froissé, et donc bien plus complexe que ce que peuvent en dire les discours "populistes". Donc le philosophe doit faire du repassage, essayer de défroisser, de déplier pour rendre plus lisible.

 

Pliage 1

 Pliage 2

Pliage 3

Pliage Ampélo-philosophe

Ah oui, le titre était "Jument blonde", j'allais oublier !

C'est à cause d'un dialogue qui aurait pu être de Platon que j'ai reçu il y a peu. En voici la copie.

Dans la Grèce antique, Socrate était loué pour sa sagesse.
 
Un jour, une de ses connaissances vint le voir tout excitée et lui
dit: "Socrate, sais-tu ce que je viens d'apprendre à propos de Diogène?"
  
 
"Un instant," répondit Socrate, "avant de me raconter ça, tu dois
passer un petit test. Je l'appelle le test à trois filtres".
  
"Voyons ce que tu as à me dire. Le premier test est celui de
la vérité.
Es-tu absolument sûr que ce que tu vas me dire est la vérité?"
 "Non; en fait j'en ai entendu parler".
 
  "Bien" dit Socrate "tu ne sais donc pas si c'est vrai ou faux. Passons
au second filtre. le filtre de
la bonté. Est-ce que ce que tu vas me dire au sujet de Diogène est quelque chose de bon?"
 "Non; au contraire".
 
  "Ainsi" continua Socrate,"tu t'apprêtes à me dire au sujet de Diogène
quelque chose qui pourrait être mauvais alors que tu ne sais même pas
si c'est vrai".
 L'homme se sentit un peu embarrassé.
 
Socrate continua. "Tu peux quand même passer le test car il y a un
troisième filtre, celui de
l'utilité. Est-ce que ce que tu vas me dire au
sujet de Diogène peut m'être utile?"
 "Utile ? non, pas vraiment".
  
"Bien" conclut Socrate, "si ce que tu veux me dire n'est ni vrai, ni
bon, ni même vraiment utile, pourquoi me le dire?"
 
 
  L'homme se trouva honteux et resta sans voix.
  
Voila qui illustre bien pourquoi Socrate  fut un grand philosophe et
tenu en telle estime.

(Mais il ne sut jamais que Diogène le trompait avec sa femme).

Le dialogue est superbe et la chute subtile...  

La femme de Socrate était une emmerdeuse. Socrate disait (nous rapporte-t-on) qu'il l'avait épousée pour s'entraîner à la patience ! Elle s'appelait Xanthippe ce qui veut dire "Jument blonde" (Xanthos = blond et Hippos = Cheval)... mais...

...mais ... Socrate est mort en 399 av JC et Diogène est né à Sinope vers 413 av JC. Il avait donc environ 14 ans à la mort de Socrate. Etait-il déjà à Athènes?   Si oui, avait-il envie de se faire "déniaiser" par la "jument blonde" ?

Donc il n'est pas inutile de "déplier" toute information.

Diogène Xanthippe

 Commentaire:  Diogène disciple d'Antisthène était un philosophe "cynique", mot qui vient du grec Kuon - Kuwn - (  kyon  avec la prononciation grecque) qui veut dire "chien". Les cyniques vivent comme des chiens.

Même les dessins de cul ont un côté pédagogique ! Mais là c'est juste pour enlever quelques plis ... sur la peau ridée de Xanthippe.

 

  Correspondance:  aristogenes@aliceadsl.fr

 

Repost 0
Dominikos
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 13:00

BD ambulation

 

Caelys, jeune illstratrice (http://caelys-illustrations.blogspot.com/ ) m'a demandé de l'accompagner au Festaival International de la BD  d'Angoulême.

Petit compte rendu en images celà va de soi.

Angoulème Caelys Caelys, elle est sympa mais elle a une légère tendance à être un peu sévère quand elle émet un jugement sur mes talents de graphiste...

 

Arrivée à Angoulême. Super organisation. Des gens à la sortie de la gare vous renseignent sur tout, vous donnent des programmes, vous indiquent la navette gratuite de la gare au centre ville ... magnifique.

Bon, une fois au centre c'est plutôt le bordel. La foule des BD-philes se presse vers les lieux d'expo.

Bordel, mais dans la bonne humeur.

 

Première rencontre: Kid PaddleAngoulème Kid Paddle Puis bien entendu l'incontournable Mickey

 Angolème Mickey

J'ai aussi croisé un mec... Je pense que c'était  "l'Homme Invisible".

( je vous fais le dessin quand même en vitesse.)

Angoulème Homme invisible

et puis Hannibal Mériadec.

Angoulème Mériadec

Pour m'en remettre je suis allé voir les filles de Manara.

Angoulème Manara

Mais indiscutablement la plus sympa c'est Joséphine, la copine de Pénélope Bagieu.

  Angoulème Joséphine

Bref, journée sympa, ambiance pélerinage en un peu plus joyeux que Lourdes (je ne dis pas "plus joyeux que La Mecque" vu que je n'y suis jamais allé).  

 

Coups de coeur :

Le "Fauve d'Or" = Grand prix -  Meilleur album.

Fauve d'or 2012

Hannibal Mériadec et les larmes d'Odin. (J'ai beaucoup aimé et pas uniquement à cause du nom du héros contrairement à ce que pourraient croire quelques intimes)

  

HANNIBAL MERIADEC T01-C1C4 2010 100512-1web

et puis Joséphine et l'ensemble de l'oeuvre de Pénélope Bagieu.

Angoulème Pénélope Bagieu

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 08:20

Tu connais Gogol ?

  Au resto à midi. La discussion dévie sur la littérature russe. (je vous promet que je n'invente rien d'ailleurs ce n'est pas mon genre, vous me connaissez.)

Question à la jeune fille qui est à ma table:

Gogol

Ouaps ! La culture fout le camp ! Ou bien plus vraisemblablement on assiste à une mutation de la culture comme on assiste à une mutation technologique, sociale...On ne lit plus "Les Âmes mortes", "Tarass Boulba" ou "Le Journal d'un fou".

Mais, comme je l'ai entendu dire à un inspecteur de l'éducation nationale il y a quelques années, "il faut noter le positif". Il y a sûrement des jeunes qui ne connaissent même pas le général Gogol (Oh, Gogol ou 2 Gol c'est pareil, vous n'allez pas commencer à chipoter !)

En soi, ne pas connaître Gogol n'est pas bien grave. On peut bien vivre en ignorant le grand écrivain Russe, un peu fêlé quand même il faut bien le dire. Le problème est d'ordre politique. Dans une démocratie parlementaire, les citoyens choisissent leurs représentants. Alors, en fonction de quels critères fait-on son choix ?  Le candidat pour être entendu et compris doit être sur la même longueur d'onde que l'électeur. D'où le succès des candidats "populistes". Le danger de la démagogie en démocratie a été perçu et dénoncé dès le ...Ve siècle av JC à Athènes. (Cf. le parcours politique d'Alcibiade.)

  Mais pour connaître le monde ne faudrait-il pas commencer par essayer de se connaître soi même ?

"Ainsi, lecteur, je suis moi même la matière de mon livre" écrit Montaigne dans ses quelques lignes de présentation des "Essais".  (On revient toujours à Montaigne...)

  Vous vous souvenez de la fameuse inscription du temple de Delphes ?

 (...ou aux sagesses antiques.)

GNWQI SAUTON

 

"Connais-toi toi même"

Séduire Il est vrai que parfois on a des surprises.  

...et pas seulement quand on est un ampélosophiste. Cyrano 1Cyrano 2

Cyrano 3

Se connaître soi même peut aussi éviter quelques petits ennuis de santé qui auraient été sûrement évitables si l'on n'avait pas demandé un peu trop à son corps.

Un hernie...  (j'ai d'abord pensé qu'il me poussait une 2e bite.)

Hernie inguinale

Un lumbago ... (Toute ressemblance avec une personne connue ne peut-être que fortuite)

 

Lumbago 1

Lumbago 2

Lumbago 3

Lumbago 4

Se connaître soi même pour ensuite connaître le monde ? Tonnerre de Zeus, quel programme ! Il faudrait plusieurs vies pour le réaliser non ?

Heureusement que nous avons le moyen d'échapper à toutes ces questions chiantes par le divertissement.

Il y a deux ou trois siècles le peuple n'avait pour se divertir que la messe dominicale ou les histoires racontées le soir à la veillée.

Autant dire, MINABLE !

Aujourd'hui nous avons la télé, le sport professionnel, la "presse people", la presse qui n'est pas "people" mais qui est bourrée de pubs, la pub elle même, Internet... bref nous passons chaque jour plusieurs heures à nous divertir. Nous sommes dans une société du divertissement.

Mais quel est le sens (si j'ose dire) de "divertir" ?

Divertir c'est le contraire d'avertir.

Avertir c'est faire tourner son esprit vers quelque chose. (du latin advertere = tourner, diriger vers), vers quelque chose d'important.

Copie de Mamée 1

Divertir vient du latin "divertere" = détourner". Donc "divertir" est détourner l'attention de ce qui est important, de ce qui préoccupe.

Le mot "divertissement" apparaît à la fin du XVe siècle. Il désigne l'action de détourner une part de l'argent ou de l'héritage à son profit. Pour piquer en douce le fric de ses contemporains, il faut les divertir !

 

Question: Peut-on être à la fois dans une société démocratique et une société du divertissement ? 

 

  Copie de Mamée II

 Juste avant de nous quitter, je vous fais part d'un petit coup de coeur que vous pouvez lire si vous avez envie de vous ... divertir, avec ce petit livre plein d'humour et de bon sens.

De bon sens ?

Mais alors c'est un livre qui va vous avertir et pas vous divertir ?

roordaroseau

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 10:10

Amis, Alpes, Argent.

 

1 - Amis

 

Si l'on en croit Michel Onfray, ( "Les Libertins baroques" Contre histoire de laFrancoisLaMotheLeVayer philosophie  t.3), (et je ne vois pas pourquoi on mettrait en doute les écrits d'un amateur de sauternes) (vous connaissez le Château Nairac?) (je ferme toutes les parenthèses et je reviens à Michel Onfray) donc je disais que si l'on en croit Michel Onfray, François La Mothe Le Vayer, philosophe libertin du XVIIe siècle affirmait "qu'un sage n'a pas besoin d'amis, car son idéal suppose la solitude, l'autonomie, la paix avec soi même."

Ah, vous ne connaissez pas La Mothe Le Vayer  (1588-1672) ? Confidence pour confidence jusqu'à ces derniers jours je l'avais zappé aussi.

Donc, malgré tout le respect et l'admiration que je porte (depuis peu) à ce penseur de l'âge baroque, je ne suis absolument pas d'accord avec lui sur un point au moins: j'ai besoin d'amis et par bonheur j'en ai quelques uns qui me sont d'un précieux secours moral et même parfois un peu plus. Mais peut-être ne suis-je pas un sage ?  

Je sais bien que l'on peut parfois se sentir trahi par quelqu'un que l'on considérait comme un ami et en ressentir une certaine souffrance, alors que de la part d'un ennemi ou du moins d'un adversaire on ne peut-être inversement, qu'agréablement surpris. 

Déception  

 

Ami ennemi 1

Ami ennemi 2

Tout ceci pour en arriver à vous dire que j'ai un ami qui possède un appartement dans les Alpes. Et là vous vous dites: "Ah ce Dominikos, quel art de la transition, quelle habileté littéraire !" Oui, je sais mais malgré vos éloges je reste modeste, car si mes chevilles enflent elles ne rentreront plus dans mes chaussures de ski. 

 

2 - Alpes.  

Courchevel 010

J'adore les Pyrénées. Des racines familliales, les souvenirs des premières descentes à ski à La Mongie, Gourette... et puis Cauterets, l'été il y longtemps, ...  surtout Cauterets.

Mais les Alpes, nom de Zeus que c'est beau ! Des paysages à faire croire en dieu au dernier des athées. Ou aux dieux ? Ils ont bien dû se mettre à plusieurs pour réussir un chef d'oeuvre pareil !

Et l'hiver, toute la chaîne saupoudrée de blanc. Grandiose. Du haut de Saulire ou de Cîme Caron on a l'impression d'avoir fait déjà la moitié du chemin jusqu'au ciel.

  Courchevel 008

  Courchevel 32

Courchevel 021

 

Mais je vois que j'ai oublié de vous dire où j'ai été invité.

C'était à Courchevel. D'où le troisième A

 

3 - Argent

Là, on vit dans un autre monde. La richesse s'affiche avec ostentation.

Courchevel 011

Le Cap-Ferret fait un peu "Camping des Flots Bleus"  à côté de Courchevel.

Les boutiques de luxe, les grands hôtels, les châlets privés enfouis sous la neige...

Courchevel 018

 Courchevel 035

Courchevel 003

Courchevel 004

...et le matin ce ne sont pas des canettes de "Kronembourg" que l'on trouve au bord des rues, abandonnées dans la neige.

Courchevel 032

La crise ? La montée du chômage ? La misère qui gagne du terrain ? Où avez vous vu ça ? Ici on parle russe, on arrive à la station en hélicoptère, on se fait un petit casse-croûte avec quelques huîtres à 30 Euros les 6 pour les marennes et 47 Euros les 6 pour les belons.

Franchement ça fait plaisir de voir que cette période n'est pas dure pour tout le monde !

Les pauvres, eux, ils se contentent d'acheter les magasines "people" pour rêver sur la vie des riches. Bien sûr ils ne peuvent pas se payer Courchevel, mais les photos sur papier glacé c'est pas mal non plus.

Vous croyez que ça va durer encore longtemps comme ça ? Moi, quand je vois le niveau du débat politique en France (et dans le reste du monde), je me dis que les riches n'ont pas trop à s'inquiéter. D'ailleurs, ils ne semblent pas s'inquiéter du tout !

Alors que faire pour vivre en philosophe ?

 

Continuer inlassablement le combat pour plus d'égalité ? Motiver les plus faibles pour qu'ils prennent leur destin en main ?

Unissez-vous

 

Revenir à quelques fondamentaux de la philosophie antique et tenter de se sauver soi même ?

Epochè

( Là le texte est juste écrit pour satisfaire ceux qui disent que j'emploie parfois un langage trop populaire, ou même un peu vulgaire.)

 

Allez, à bientôt ! Et courage en 2013 ça ira mieux.

 

Ah, j'allais oublier ! La France a perdu son triple A. On nous aurait dit il y a deux ans (même peut-être il y a un an ?) que nous risquions de perdre notre triple A nous aurions dit "Qu'es aco ?" (quand je dis "nous" je veux dire ceux qui parlent gascon) Nos gouvernants ne nous avaient pas dit que des "agences de notation" donnaient des avis sur la fiabilité de nos finances. Ce qui me gène surtout, c'est que je ne me souviens pas que les opposants à nos gouvernants nous aient prévenu non plus. Quand je vous dit qu'il faut se méfier de ses amis !

 

Correspondance:    aristogènes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 16:00

Devin amateur et amateur de vin.

 

Je ne vous l'ai jamais dit, mais je lis l'avenir dans le vin (de Bordeaux de préférence. J'ai essayé le bourgogne, mais j'ai eu un peu plus de mal), en amateur bien sûr, alors si mes prédictions ne sont pas tout à fait exactes j'espère pouvoir compter sur votre indulgence.  

  Copie de Décembre 2011

 

  Quelque chose me dit que 2011 sera une année à très vite oublier, mais se laissera-t-elle oublier ? Rien n'est moins sûr. Avec les révolutions arabes, elle commençait plutôt pas mal, mais elle fut comme certains vins dégustés récemment: un nez prometteur et en bouche...plus rien... et même parfois il aurait mieux valu que ce ne fut plus rien.

  

 Observons donc les reflets dans un verre de Biston-Brillette* 2005 (Moulis - Haut Médoc). Que nous apprennent-ils ?

 

Faits divers:

 

Tel Charles Quint qui en 1555/1556  abdique au sommet de sa gloire et se retire dans un monastère, DSK se retire de la vie publique.

 Copie Bonzesses

 

Social 

Sont-ce les petits qui creusent le trou de la sécu ?  C'est ce que le gouvernement semble vouloir nous faire admettre.

Copie de Hormones de croissance

 

  Éducation.

   Depuis 1975 et la "Réforme Haby" il y a eu sans doute à peu près une réforme ou au moins un projet de réforme de l'enseignement par an. Donc pas besoin d'être Nostradamus pour prévoir une nouvelle réforme, au minimum un projet de réforme, puisque nous sommes en année électorale.   Le but affirmé est toujours le même : "assurer la réussite pour tous". En réalité il s'agit en encadrant la jeunesse, d'assurer au maximum la paix sociale et de former de futurs électeurs relativement peu pourvus d'esprit critique. A quoi bon étudier au XXIe siècle les langues anciennes, l'histoire, la philo .... d'autant que l'arrivée de Beckham au PSG qui devrait toucher 800 000 Euros brut par mois pendant 18 mois (sans les primes faut pas déconner non plus) soit  4,7 millions net d'impôts, soit environ 27 000 euros par jour, montre bien que pour réussir dans la vie il est inutile de savoir lire Platon en grec !  

Copie de Copie de Foot et philo 

Politique

  Élection présidentielle les 22 avril et 6 mai puis élections législatives les 10 et 17 juin 2012.

 

  Bayrou Slalom

 

 jjr cont Tiens à propos d'élections je pense tout à coup à cette réflexion de Jean- Jacques Rousseau sur les démocraties dans son ouvrage "Du contrat social" publié en 1762.  Juste un petit extrait du chapitre XV "DES DEPUTES OU REPRESENTANTS"

"La souveraineté ne peut être représentée par la même raison qu'elle ne peut être aliénée. Elle consiste essentiellement dans la volonté générale, et la volonté ne se représente point [...] Toute loi que le peuple en personne n'a pas ratifiée est nulle; ce n'est point une loi. Le peuple anglais pense être libre, il se trompe fort; il ne l'est que durant l'élection des membres du parlement: sitôt qu'ils sont élus, il est esclave. il n'est rien. Dans les courts moments de sa liberté, l'usage qu'il en fait mérite bien qu'il la perde. [...]

Quoi qu'il en soit, à l'instant qu'un peuple se donne des représentants, il n'est plus libre, il n'est plus."

 

 Pour ceux qui sur ce blog ne regardent que les illustrations trouvant les textes trop longs (il y en a, j'ai les noms !!!) je peux leur faire plus simple sous la forme de ce que l'on pourrait appeler "le syllogisme de Rousseau":

Copie de Syllogisme de Rouseau

Jean-Jacques Rousseau est né à Genève le 28 juin220px-Jean-Jacques Rousseau (painted portrait)1712.  Le 28 juin 2012 sera donc le 300e anniversaire de sa naissance.

Je prédis qu'on va fêter ça et que l'année 2012 sera l'année Jean-Jacques Rousseau !

 

Mais non, je déconne, ne faites pas cette tête, on ne va quand même pas mettre "Du contrat social" au programme de l'éducation nationale ! (ou alors en édulcorant le texte ?)  Et puis ce Rousseau c'était un emmerdeur, y'a qu'à voir ses relations avec Voltaire et Diderot ! 

Et en plus il n'était même pas né en France  ! On ne va quand même pas se laisser donner des leçons par un métèque ! Sinon j'écris au ministre de l'intérieur.  

 

Économie:

D'ailleurs, la crise actuelle, y'en a qui prétendent que c'est fondamentalement à cause des étrangers ...et y'en a d'autres qui partagent leur avis ...ou pas.

Gros con 1

Gros con 2

  Relations internationales

Depuis qu' Alain Juppé est au Quai d'Orsay on sent bien qu'on a un skipper de qualité à la barre de la diplomatie française ! Vous trouvez que je lèche un peu parce qu'il est maire de Bordeaux ? Vous avez peut-être raison ! 

  Bien sûr Nicolas Sarkozy semble avoir peu de chances d'après les sondages d'être réélu, mais à ce jour je ne m'avancerais pas trop.

Alors la question qui se pose est: "La France va t-elle laisser le peuple Syrien se faire massacrer ?" et la question subsidiaire (pour départager les gagnants) est: "Qu'est-ce que ça rapporte d'aider les Syriens ?"

 Et puis Bachar c'est un vieux pote à nous (enfin, quand je dis à "nous" ...) C'est vrai que Kadhafi était aussi un ancien pote alors quelle est la différence ?

Qui a dit "la différence c'est le pétrole !" ?

Alors là il y en a qui on l'esprit mal placé !

Copie de Bachar Sarko

 

J'arrive au fond de mon verre de Biston-Brillette 2005 et je constate que mes prédictions pour 2012 ne sont pas fameuses. Dans les dernières gouttes je vois les Jeux Olympiques à Londres avec quelques menaces d'attentats terroristes, mais ça on peut le voir, même dans un verre d'eau des Abatilles. Alors pour conclure sur une note positive, je vous adresse mes voeux en vous citant cette pensée d'un homme sage et dessinateur de talent : 

« Seul l’instant présent est un véritable cadeau, c’est pour cela qu’on le nomme PRÉSENT » **

  Faites en bon usage.    

 

Copie de Artichauts

 

*Biston-Brillette : Comme pour tous mes coups de coeur littéraires, gastronomiques, oenologiques, artistiques, la pub est gratuite.

 

** S'il m'y autorise je vous donnerai peut-être son nom.

Correspondance : aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 19:00

Croire au Père Noël

 

Alors là on ne rigole plus. C'est la récession. C'est officiel, affirmé, déclaré par l'INSEE, repris par les politiques et même par ceux qui nous gouvernent (nous gouvernent ?) depuis bientôt 5 ans.

Remarquez qu'un type qui fête son élection en faisant une croisière sur le yacht d'un pote, c'est un peu normal qu'il mène ensuite les français en bateau, non ? C'est une façon élégante de leur faire partager son bonheur.

Et en plus notre ancien président qui est condamné à 2 ans de prison (mais avec sursis, ouf !) Heureusement qu'il n'a fait que détourner quelques millions de francs, s'il avait piqué une bagnole comme Aziz le fils de mon voisin, il aurait écopé de 6 mois ferme.

 

Donc juste avant Noël tout ça, c'est pas la joie. Copie de Noël de crise

Alors moi, j'ai l'air malin là dans cette ambiance morosissime (oui oui, "morosissime" ça existe, je l'ai créé) à essayer de faire un article marrant pour égayer un peu cette période de fêtes !

 

Je peux peut-être tenter de vous livrer quelques recettes pour retrouver un peu le moral ? La pratique des arts martiaux par exemple. C'est à la fois un exercice sportif et surtout spirituel. Si vous n'êtes pas déjà pratiquant, vous devriez essayer.

Sexo t'es dolori 2

 

 Sexo t'es dolori 3

 

Quoi qu'il en soit il faut faire du sport. Pas du tennis du golf ou de l'équitation, qui demandent un investissement financier important, mais des sports à la portée de toutes ...les bourses.

Copie de Joyeux Noël !

 

Et puis surtout, la vraie recette pour avoir le moral, c'est d'être optimiste, d'avoir toujours une pensée positive, ne pas en permanence ressasser le passé comme le faisait Ray Charles dans  "I Can't stop loving you". vous vous souvenez ?

I can't stop loving you     Je ne peux cesser de t'aimer

I've made up my mind     je me suis convaincu

to live in memory             à vivre dans le souvenir

of the lonesome time       des jours solitaires 

...

 

Croyez que ça va s'arranger, dites vous que ça va s'arranger, et ça s'arrangera.

 

Regardez les enfants comme ils sont heureux tant qu'ils croient au père Noël. Alors faites comme eux !

Le Père Noël 2006 

 

 Joyeux Noël à tous !

 

Correspondance : aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 09:00

Morale hédoniste.

 

Mais non, "morale hédoniste" n'est pas un oxymore. Pourquoi ne pas associer la notion de morale à celle de la recherche du plaisir ?

La morale c'est à priori plutôt... chiant pour le dire clairement. Autrefois, à l'époque  où les dinosaures gambadaient encore dans les rues de nos villages, en ces temps obscurs où les enfants n'avaient ni console de jeux vidéo, ni téléphone portable, et étaient obligés (les malheureux) à jouer aux billes dans la poussière (garçons), à la marelle (filles) ou au docteur (garçon+fille), la journée d'école commençait par la leçon de morale. Le maître ou la maîtresse (on ne connaissait pas encore les "professeurs des écoles"), commentait la pensée morale du jour.

"Un bon ouvrier à toujours de bons outils" 

"Il ne faut pas remettre au lendemain ce que l'on peut faire le jour même".

"Qui aime bien, châtie bien."

"Bien mal acquis ne profite jamais" ...

Vous vous rendez compte de la galère, une journée qui commence comme ça avec même pas l'espoir d'une chouette série télévisée le soir en rentrant, à regarder en bouffant des barres chocolatées avec un grand verre de soda bien sucré pour faire glisser ! Alors pas étonnant que Léo Férré, poète de ces temps anciens, se soit écrié: "n'oubliez jamais que ce qu'il y a d'encombrant dans la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres".

Donc, aborder le sujet de la morale dans ce blog ampélosophiste c'est plutôt gonflé !

Bof, à la réflexion, peut-être pas tant que ça. Je m'explique.

1 - On ne va pas revenir sur la crise, la subordination du  pouvoir politique à la finance, l'effondrement de l'Europe,...

2 - Et si justement cette crise était une bonne occasion de se poser enfin les vraies questions, à savoir: comment placer le bonheur de l'homme (et non plus les activités de production de richesses, c'est à dire l'économie)  au centre de la réflexion philosophique et sociale ?

  Laissons tomber la croissance (de toutes façons la croissance nous laisse tomber !) arrêtons de produire toujours plus de produits inutiles que la pub nous rend indispensables et vivons.

gant

Posons donc pour principe que le plaisir est le bien fondamental à rechercher.

  Oh, je sais bien qu'on n'a pas attendu Aristogènes pour développer de telles idées. Dès le Ve siècle av JC les philosophes cyrénaïques dans la foulée d'Aristippe de Cyrène (Cyrène était une cité grecque de Libye, pas loin de l'actuelle Benghazi, 2500 ans avant Kadhafi) ont largement exploré le terrain. Mais leur pensée a été torpillée par des penseurs plus "académiques" avec à leur tête Platon.

Pourtant même le christianisme aurait pu promouvoir une pensée hédoniste !

Copie de Chrétiens

 Dans le christianisme il y avait tout pour assurer à la fois le bonheur spirituel et le plaisir temporel: l'amour du prochain, le partage, la compassion, la charité et le vin !!! Mais voilà que l'influence des platoniciens et leur mépris de la chair à conduit au divorce entre l'âme (le bien) et le corps (le mal). 

Il est pourtant possible d'associer les plaisirs du corps et de l'esprit non ? 

Copie de Copie de Sensations Bon, d'accord, ça ne fonctionne pas à tous les coups mais on peut essayer.

Et puis on peut aussi s'occuper soi même de son propre plaisir non pas forcément à la manière d'Onan mais par exemple en soignant son corps. Sport

   Associer les plaisirs du corps à ceux de l'esprit n'est-ce pas là l'idéal ampélosophiste ? Aller au concert, au théâtre, visiter des expositions, et créer aussi, soi même, afin de modeler sa vie comme une oeuvre d'art. Ne pas se laisser déconcerter par le déconcertant...  

Copie de Point d'oeuvre

...et puis lire. Le lecteur choisit son propre rythme de progression à la différence du téléspectateur qui subit le rythme imposé par le réalisateur de l'émission. Le lecteur s'arrête, réfléchit, revient en arrière, prend éventuellement une note, enrichit peu à peu son "jardin" comme disait le vieux turc à Candide.

Cela dit il faut quand même se méfier des mots. 

 

Copie de Mots

 Voilà donc un aperçu de mon état d'âme du jour.

 

Pour aller un peu plus loin (beaucoup plus loin) sur le sujet on peut lire:

onfray 2

et puis pour un plaisir complet, un petit cadeau à vous faire ou à offrir.

 

Zadig Correspondance: aristogènes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 20:10

Qui paie ses dettes s'enrichit...

 

J'ai une vénération certaine pour ma grand-mère qui était philosophe, mais là pour la première fois je trouve qu'elle disait aussi parfois des conneries. Elle avait un proverbe toujours prêt à l'usage pour chaque moment de le journée , chaque évènement du quotidien, chaque question qu'on lui posait  dont bien entendu celui ci: "Qui paie ses dettes s'enrichit".

 Mais après avoir vu cette courte vidéo pédagogique piquée sur "Facebook" à mon ami Yves Carbonne, qui lui même la tient de son ami...qui la tient de... vous serez d'accord avec moi qu'il faudrait plutôt dire: "Qui paie ses dettes enrichit les banques, les banquiers et les spéculateurs"

 

 

 

 

Aristogènes aussi est un fin pédagogue. Si vous en doutez suivez l'explication de la crise qu'il donne à son petit compagnon, le rat Bakounine.

 

Adam Smith 1

Adam Smith 2

Adam Smith 3

Adam Smith 4

Adam Smith 2b

Adam Smith 5

Bon, c'est vrai quoi, quand il y a des gens qui ne veulent que le bien de leurs contemporains (Jésus, Adam Smith, Marx, moi ...) il y en a toujours d'autres qui bousillent leurs idées pour les détourner à leur profit et en faire des idéologies d'exploitation d'autres temporains qui eux sont assez cons pour se laisser embrigader par leurs idées fumeuses.

Tiens, moi ça me fout en colère rien que d'y penser. Pour calmer ma colère un seul remède, comme Apollon, la lyre.

Lyre

  Tiens, voilà une transition qui tombe à pic pour évoquer une très belle rencontre que j'ai faite vendredi soir.

Agnès Doherty.

Agnès D

Vous ne connaissez pas Agnès Doherty ? Alors confidence pour confidence jusqu'à vendredi soir je ne la connaissais pas non plus. Agnès est une artiste, musicienne, chanteuse mais aussi une merveilleuse conteuse qui entraîne son public sur les pas de Frère Grégoire, personnage à la fois truculent et naïf de René Fallet dont l'histoire est illustrée par des chansons de Georges Brassens, ami de René Fallet, accompagnées à la contrebasse. 

Une merveille je vous dis ! Une bouffée d'intelligence, de finesse, de poésie bien agréable en ces temps obscurs. 

Agnès DohertyAlors si le spectacle "LE BRACONNIER DE DIEU" passe près de chez vous, courez-y vite. Et s'il ne passe pas près, déplacez vous ! Quand vous l'aurez vu, vous me remercierez.

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens