Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 17:10

Attention aux anarchistes !

 

 

Alors là ça ne rigole plus !

On avait déjà Ben Laden et sa bande qui semaient la terreur à travers le monde occidental, et voilà que maintenant nous avons en plus les anarchistes ! Et pas n'importe lesquels, non, les anarchistes  Grecs  ( j'ose à peine l'écrire )

 

Bon, Ben Laden on commençait à s'y faire. C'était un peu notre démon familier, comme le diable à côté du bon dieu, comme Quasimodo à côté d'Esméralda, comme un chasseur Canadien à côté d'un bébé phoque.

On pouvait même imaginer que des hommes politiques occidentaux lui trouvent une une certaine utilité faute d'un certain charme. Ben Laden 1

 

Ben Laden 2  Ce qui m'étonne un peu c'est qu'on puisse qualifier d'anarchistes des types qui envoient des colis piégés.

Pour moi, un anarchiste c'est quelqu'un qui étant opposé à toute forme d'autorité politique qui n'est pas librement consentie, ne peut pas vouloir imposer ses idées par la violence! Non ? Comme archétype de l'anarchiste je vois bien  Diogène, un bon philosophe cynique plutôt rigolard, un brin paillard, et franchement hédoniste.  Mais j'ai peut-être une idée trop poétique de l'anarchisme. Pourtant j'ai potassé Daniel Guérin !

 

  2897 aj m 9294arton1901

 

Pour moi l'anarchiste il est plutôt sympa, comme le rat d'égouts d'Aristogènes

Tyson 3

Et puis j'ai l'impression ( formule qui m'est familière ) que derrière ce mot on met aussi bien des bandits ( "la bande à Bonnot" ) que des fadas ou de vrais libertaires.

C'est d'ailleurs sûrement pour cela que de nombreux anarchistes se qualifient eux mêmes de "libertaires"

Malakas

Alors moi, vu le danger que représentent maintenant certains excités répartis à travers le monde, j'ai décidé de limiter un peu mes déplacements. Mais je continue quand même à voyager.

La preuve :

Vins étrangers

 

Correspondance : aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 09:10

  Le bonheur est dans le prêt.

 

La période de crise que nous traversons a peut-être ( sûrement  ) quelques effets positifs. Parmi ces effets, un qui ne me semble pas être le moindre, est le fait de développer la notion de prêt au détriment de la notion de propriété.

Emprunter plutôt que posséder, voilà une bonne façon de faire des économies. D'où la prolifération des initiatives telles que le "Vélib" parisien, le "VCub" bordelais, ou des nombreux sites d'échanges, de propositions de prêts, ou encore d'achat d'occasion sur Internet. 

La nécessité serait-elle la mère de la sagesse.  

Prêt

 

 Si on se prête les objets, nous allons nécessairement consommer moins d'objets neufs, donc à terme la demande va baisser et  la production va décroître.

 

Mais si l'économie est bien "l'ensemble des activités humaines relatives à la production, à la distribution et à la consommation des richesses" le développement du prêt ne risque t-il pas de renforcer la crise économique ?

 

En même temps on peut penser que si c'est notre système économique actuel, le libéralisme économique, qui sur valorise la notion de propriété, qui est à l'origine de cette crise  non seulement économique mais surtout sociale, pourquoi ne pas essayer d'en changer ?

 

Le problème c'est que pour mettre fin au libéralisme économique vous allez me dire qu'il faut faire une révolution, et qu'aujourd'hui on trouve assez peu de révolutionnaires dans le monde ! Et puis une révolution c'est violent et ça aboutit souvent à une autre forme de société inégalitaire. 

 

Alors ? 

 

Alors remplaçons peu à peu le mythe du bonheur par la propriété par la pratique du bien être par la location. 

 

Et faisons la révolution en douceur  !!! Propriété Location 

Et puisqu'il faudra moins produire nous pourrons remplacer le slogan

"Travailler plus pour gagner plus" par "Travailler moins pour vivre mieux".  

En guise de conclusion ( provisoire) je livre à votre réflexion ces quelques lignes par lesquelles débute "Le droit à la paresse"de Paul Lafargue publié en 1880.

 

Une étrange folie possède les classes ouvrières des nations où règne la civilisation capitaliste. Cette folie  traîne à sa suite des misères individuelles et sociales qui depuis des siècles torturent la triste humanité. Cette folie, c'est l'amour du travail, la passion moribonde du travail poussée jusqu'à l'épuisement des forces vitales de l'individu et de sa progéniture. Au lieu de réagir contre cette aberration mentale, les prêtres, les économistes, les moralistes, ont sacro-sanctifié le travail.

 

 

« Paressons en toute chose, sauf en aimant et en buvant, sauf en paressant. » (Citation de Lessing (1721 - 1781 ), reprise par Paul Lafargue)

 

Doit-on introduire "Le droit à la paresse" dans les programmes scolaires ?

 

 Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 06:10

        Buzz sur la toile

 

 

 

C'est au coeur de la manif contre la réforme des retraites que l'idée m'est venue. Je me suis dit tout à coup en voyant la diversité des manifestants, en écoutant les slogans, en lisant les banderoles, que ce qui réunissait tous ces gens c'était peut-être davantage le refus des inégalités ou le sentiment de l'injustice sociale dans la France contemporaine, que la pure contestation de la réforme des retraites. 

 

Remarquez que moi aussi je suis choqué par les inégalités. Quand je compare ma situation à celle de Madame Bettencourt de l'Oréal pour laquelle un million d'Euros n'a pas plus d'importance que 10 Euros pour moi, j'ai les boules ! 

Quand je lis:    

De 2006 à 2010, le Trésor public a remboursé 100 millions d'euros au cours des quatre dernières années à Liliane Bettencourt au titre du bouclier fiscal. En 2008, le montant des sommes remboursées au titre du bouclier fiscal a été 30 millions d'euros., soit 5 % de son coût total.

L'économiste Thomas Piketty explique qu'il lui suffit en tant que rentière de ne se verser annuellement que des dividendes relativement modestes pour que le montant de son ISF lui soit quasi intégralement remboursé en vertu du bouclier fiscal. Liliane Bettencourt se retrouve ainsi d'après ses calculs avec un taux d'imposition très faible, d'environ 6 % de ses revenus, « bien inférieur à celui des salariés de L’Oréal, et de tous ceux qui n’ont que leur travail pour vivre » souligne-t-il. http://fr.wikipedia.org/wiki/Liliane_Bettencourt

  ça me fout encore les boules !!!

 

  Par contre, il est vrai que quand je compare ma situation à celle d'un paysan du Bangladesh, de Somalie ou du Tchad, les inégalités me choquent moins. C'est un peu comme s'il y avait sur terre des peuples faits pour la misère, des sortes de rats d'égouts de l'humanité.

Eau potable

  Mais non, je déconne !

L'ampélosophisme est un humanisme et à ce titre je me sens spontanément en  empathie avec ceux qui souffrent le plus ( d'où mon affection particulière pour les rats d'égouts !!! )

Cons 2

On peut donc  se demander si la question des retraites est bien la question fondamentale du moment ?

Je relis des extraits de l'ouvrage "LE CAPITAL FINANCIER" de l'économiste Allemand Rudolf Hilferding qui nous montre le rôle fondamental des banques dans la conduite de la politique économique mondiale mais aussi de la politique en général. Les politiques sont soumis ( je n'ose pas dire aux ordres... )  aux banquiers. On l'a bien vu avec le sauvetage des banques en 2008, il est facile de trouver des fonds pour sauver le système bancaire, et beaucoup moins pour donner accès à l'eau potable à environ 1 habitant de la planête sur 6 ou 7 .

Petite remarque: "LE CAPITAL FINANCIER" d'Hilferding date de ...1910 !!!

Ça fait donc un moment que nous devrions savoir qui fout le bordel !

Mais que font les profs nom de Zeus !? 

Et les journalistes !? 

Il me semble donc que se concentrer uniquement sur son problème personnel,( les retraites ) c'est un peu comme observer un arbre sans voir la forêt dans laquelle il pousse. Dans une société mondialisée,  quelque chose me dit que la solution des problèmes ne peut-être que ...mondiale.

Oui, je sais, vous allez me dire que je verse dans l'utopie.

 

Remarquez que des solutions individuelles existent:

 

  Manif retraites 1A

Manif retraites 2

 

Alors là j'en entends certains qui ont eu le courage de lire jusqu'ici qui disent: " C'est pas avec un article comme ça qu'Aristogènes va faire le buzz sur la toile ! Ça manque de cul son histoire !!!"

Détrompez vous, je ne suis pas à court de ressources.

Buzz

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 14:00

                      Trou noir

 

 

Excusez mon absence sur ce blog depuis le 18 juin, je traverse un trou noir.

J'en suis troublé.

 

Trou du c

 

  Une question me préoccupe particulièrement: La réforme des retraites.

  Ce qui me préoccupe n'est pas fondamentalement la question de l'allongement du temps de travail, mais plutôt le fait que dans notre société nous désirions  tellement nous arrêter rapidement de travailler. Que dire d'une société dans laquelle une majorité de la population ne trouve aucun épanouissement dans son boulot et ne rêve que d'arrêter de bosser au plus vite ?  

Quand j'entends certains vieux dire que "les jeunes n'ont pas envie de bosser" je me demande si ...

 

Et les corridas ? Faut-il ou non interdire les corridas ?

Quoi ? ça n'a aucun rapport avec la question des retraites ?

Je n'en suis pas si sûr.

J'ai entendu tout l'été des débats sur cette question, mais je n'ai jamais entendu quelqu'un se demander: "Pourquoi la pratique de la corrida existe-t-elle dans certaines cultures ? "

 

 

Manif retraites

 

Et si les manifestants pour diverses causes s'unissaient et défilaient ensemble ?  Il y aurait encore plus d'ambiance dans les rues. Pour peu que la société "Ricard" s'en mêle, avec quelques "bandas" dans le cortège ça ferait ambiance des fêtes de Bayonne ou de Dax !

Bon, je lance l'idée comme ça parce qu'elle me passe par la tête, après vous en faites ce que vous voulez !

 

Nous posons nous vraiment les bonnes questions?  Ne sommes nous pas comme le taureau qui se laisse attirer par la cape ou la muleta qui ne sont que des leurres au lieu de foncer sur le toréro qui manipule le leurre ? Quelque chose me dit qu'il y a pour nous plusieurs manipulateurs de leurres et pas uniquement du côté du pouvoir.

 

Je me pose la question de savoir si nous savons nous poser les bonnes questions. Car philosopher ( et même "ampélophilosopher" ) c'est d'abord se poser des questions.

 

En même temps je sais bien qu'il y en a qui me disent que je me pose trop de questions ! Pourtant comme l'écrit Sénèque: " ...se consacrent à leurs vraies obligations ceux qui veulent fréquenter quotidiennement Zénon, Pythagore, Démocrite ainsi que les autres maîtres en sagesse, avoir Aristote et Théophraste pour intimes. ( moi j'y aurais bien ajouté Montaigne, mais Sénèque ne le connaissait pas !!! ). Aucun de ces sages ne le refusera, aucun ne congédiera celui qui vient à lui sinon plus heureux, plus ami de soi même, aucun ne laissera son visiteur le quitter les mains vides; de nuit comme de jour, tout mortel peut leur donner rendez-vous."

 

Quant à moi, je suis heureux de vous retrouver et je vous donne rendez-vous ....  plus tard. 

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr 

Repost 0
Dominikos
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 14:00

                                                               C'est pas drôle !

D'abord c'est la crise dans l'équipe de France de foot.

Non, non, pas à cause du match calamiteux contre le Mexique, vous n'y êtes pas du tout, mais à cause de la réforme des retraites !

  equipe-de-france

 

 . Info du 4 juin 2010

 Comme pour chaque événement, les joueurs bénéficient d’une prime de victoire et s’ils ramènent le trophée tant convoité. La FFF a joué la transparence en annonçant que les joueurs percevront près de 300 000€ en cas de succès.

  http://www.so-finance.fr/economie/sport/les-primes-des-joueurs-de-l-equipe-de-france-font-debat/comment-page-1/

 

Bon, pour la prime c'est cuit. Mais c'est pas bien grave. Avec un salaire de 650 000 Euros par mois ( soit 7 500 000 Euros par an ) pour Thierry Henry, 300 000 Euros de prime ne représente donc que 4% de son salaire annuel.

Rappel: Le Smic du supporter de base est à 1343, 77 Euros brut soit 1056 Euros net par mois,  c'est à dire que la prime promise aux joueurs représentait à elle seule 284 mois de travail d'un smicard soit 23 ans 1/2 de boulot ! 

D'autre part:

France Football dévoile tous les détails, notamment le mode de calcul, des primes de l'équipe de France. Selon FF, Raymond Domenech va toucher au total près de 862 000 euros ! Outre le sélectionneur des Bleus et ses adjoints, quarante-trois joueurs sont concernés par ces primes. Mais ils n'encaisseront pas tous le même montant. France Football révèle ce que chacun va percevoir..

              Allez les Bleus !

 

En Grèce ça ne va pas mieux non plus.

Les désespérés de la crise se suicident en masse.

(Enquête de notre correspondant sur place )

P1030759

 

DSCF4551

 

Je vous le disais : ça va mal !

 

..et là ne me dites pas que je suis pessimiste !

 

 

aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 18:00

                  Nounouzici

 

 

Démétrius le Cynique était  Grec. Il vivait à Rome au Ier siècle après JC. On le connaît surtout par Sénèque qui lui voue une grande vénération et nous le présente comme un des philosophes majeurs de son temps. 

Il avait coutume de dire qu'il faisait aussi peu de cas de ce qui sortait de la bouche des crétins que de ce qui sortait de leurs intestins. ( cité par Sénèque  "De la vie heureuse" ) "Les imbéciles, qu'ils parlent ou qu'ils pètent c'est la même chose" est donc une de ses citations les plus connues.

 C'est en regardant un reportage sur la coupe du monde de foot  ( que voulez-vous il est bien difficile d'y échapper dans ces jours ), que ce vieux Démétrius m'est revenu en mémoire quand j'ai découvert l'existence de la vuvuzela, instrument favori des supporters Sud Africains

 .  vuvuzela 2

La vuvuzela (prononcé vouvouzéla), aussi appelée lepetata en setswana, est une corne d'environ un mètre de long, utilisée par les supporters de football  dans les stades d'Afrique du Sud.( Wikipedia )

vuvuzela

 

 

 

 

J'ai aussitôt pensé que les supporters Français allaient être conquis par le son délicat de ce magnifique instrument de musique, et qu'ils allaient être tentés de l'adopter dans les stades de notre beau pays.

 

 

 

Mais adopter l'instrument c'est bêtement de la copie. Où est donc passé l'esprit de ces bons colonisateurs du XIXe siècle qui parlaient de "la mission civilisatrice de l'homme blanc " ?

Et c'est là qu'Aristogènes intervient. Appliquant le principe de Diogène qui comparant le philosophe au médecin disait que comme le médecin doit aller se porter au secours des malades, le philosophe doit s'établir de préférence dans les zones où il y a le plus d'imbéciles pour tenter de les éclairer un peu !!!

Suivant donc ce précepte nous allons aider les supporters Français à ne pas passer pour de vils copieurs, mais au contraire montrer au monde que ce sont de géniaux inventeurs.

C'est l'autre nom de la vuvuzela, LEPETATA, qui m'a inspiré, en même temps que la citation de Démitrius, un autre instrument que je propose d'appeler non plus vouvouzela mais  "NOUNOUZICI".

Un simple petit dessin suffit à vous en expliquer le fonctionnement.

Allez les Bleus 2

 

Allez, bon concert et bonne coupe du monde.

Allez les Bleus !

 

 

aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 08:25

         Sport bling bling

 

 

Tant qu'il est un moyen d'épanouissement personnel, le sport me semble être une saine activité, au même titre que la lecture des philosophes, la dégustation de grands vins ou la pratique amoureuse ...  

 Quand il devient un produit de consommation mon appréciation devient beaucoup plus réservée.  

 Supporters 4

  Supporters 2

 

Mais le pire c'est qu'il n'y a pas que les hommes qui sont crétinisés par le sport spectacle. Les femmes aussi !!!

Supportrices 2

 

Supportrices 3

C'est pas trop long Raymond ?

 

aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 07:35

   Juste une et ça suffit !

 

Ce matin, impossible d'échapper aux infos, pronostics, commentaires avisés, interviews, déclarations péremptoires, prévisions, prémonitions, et autres radotages autour de la coupe du monde de foot.

 

Mon sujet de préoccupation du jour est pourtant bien lointain de l'Afrique du Sud et du ballon rond. Et pour moi il est bien plus fondamental.

Quel est mon sujet de réflexion ? Vous voulez vraiment le savoir ?

Depuis ce matin je n'ai qu'un mot dans la tête: SENSEO

Vaut-il mieux consommer des dosettes SENSEO, ou déguster avec George Clooney un délicieux café de NESPRESSO si tendance et si chic ?

 nespresso1

  senseo 360x330

Je tourne la question dans tous les sens et, oh ! c'est SENSEO qui me revient en tête !

Pourtant moi je consomme du Nespresso !

Allez comprendre ?

 

Alors le foot, vous voyez, c'est un peu loin de mes préoccupations actuelles.

Donc juste pour vous faire plaisir je vous livre une petite réflexion d'Aristogènes qui sur ce jeu de manchots élevé au rang de super anesthésiant de la conscience des peuples, partage complètement mon avis.

 

 

Foot

 

Et puis dans trois jours c'est l'anniversaire de Loulou, alors vous savez, le foot ....

 

aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 21:15

          Stade ou Cathédrale ? 

  A quoi reconnaît-on les grands penseurs ?

Aux phrases prophétiques qu'ils prononcent avec la même aisance que toi quand tu dis "Putain, j'ai une de ces envies de pisser !"  Sauf qu'eux leurs phrases ont une autre profondeur, une autre puissance, une autre gueule. Et ça reste dans la mémoire collective. Le grand public se les approprie.  On les cite dans la conversation pour étayer notre argumentation et montrer qu'on a un peu plus de culture qu'un poisson rouge. Prenons par exemple André Malraux quand il a dit: "Le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas." Franchement, celle là  il fallait la sortir. Remarquez qu'en 1955 on en était encore loin du  XXIème siècle et on pouvait le rêver spirituel. Aujourd'hui nous y sommes et ...

Ceci dit, ça ne lui est pas venu comme ça à Malraux. En réalité cette idée d'un XXIème siècle spirituel trouve sa source dans une interview. Un journaliste lui pose la question: « Une foi religieuse ou une croyance dans des êtres ou puissances en dehors de la vie terrestre est-elle indispensable pour la création d'une morale ou le maintien d'une morale ? (...) Serait-il vrai que seul un sentiment de dévouement à quelque chose au-dessus et au-delà de l'être humain puisse créer les conditions de tolérance et de compréhension entre les hommes ? »

Notre philosophe répond :

« La civilisation moderne, la civilisation du siècle des machines, tente de rationaliser le problème moral ; elle a substitué un fantôme aux profondes notions de l'homme qu'avaient élaboré les grandes religions. Or la science ne tend pas à une notion de l'homme mais à la connaissance du cosmos »Et il ajoute que c'est là « la plus terrible menace qu'ait connue l'humanité ».

Puis il conclut par: « Je pense que la tâche du prochain siècle va être d'y réintégrer les dieux »

Quelques années plus tard il reprend cette idée sous la forme : « Le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas »...

 

2010: Déjà 10 ans de XXIème siècle. Et là on voit bien qu'on est en plein siècle spirituel.

D'un côté la montée des intégrismes

De l'autre la construction des nouvelles cathédrales contemporaines, je veux dire, les stades !

 

Vous avez vu qu'on va construire de nouveaux stades à Lyon,  Nice, Bordeaux et Lille pour la coupe d'Europe 2016 ? Il faut bien donner des jeux au peuple pour lui faire oublier la crise. La recette est ancienne mais elle fonctionne toujours bien.

 

Fée 1

 Remarquez que dans notre siècle ou la spiritualité se mesure en dollars, en Euros ou en Yens on peut noter quelques légères différences entre l'esprit des bâtisseurs de cathédrales et les motivations des bâtisseurs de stades.  

 

Cathédrale  Les bâtisseurs de stades ont des movitations  ...comment dire... plus matérielles, plus terre à terre.

 

Bouge ton cul

 Donc en conclusion on peut dire que Malraux était bien un des grands penseurs du XXème siècle, et même si j'osais je dirais que c'était un visionnaire, presque un prophète !

 

 Mea culpa 1

 

Mea culpa 2

aristogenes@aliceadl.fr

Repost 0
Dominikos
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 06:45

            Parle nous de la Grèce.

 

 

 

hellas 850

Tu n'as toujours rien écrit sur la Grèce !

 

Mais qu'attend donc Aristogènes pour donner son point de vue sur la crise grecque ?

 

Tu ne t'intéresses plus à la Grèce ?

Comment se fait-il que ... etc ...

 Sumfwnoi ! ( d'accord  ! ) J'ai entendu.

 

  Voici donc la réflexion profonde d'Aristogènes sur la question.

 

 Sto kolo

 

Alors, ça vous va comme commentaire ?

 

Excusez-moi mais en ce moment ma veine littéraire est un peu tarie. Et puis j'ai aussi envie d'être optimiste comme ma copine Yiayia Aphroditi et ne pas m'épancher sur les malheurs du monde.

img141

 

                                                                    " En Grèce la vie est douce !"

 

Alors allez passer les vacances en Grèce !

 

aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens