Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

22 mars 2007 4 22 /03 /mars /2007 14:30

Le philosophe matérieliste est par définition non croyant... encore que...croyant que dieu n'existe pas, il croit, mais il ne croit pas en dieu mais en la non exitence de Dieu.

Donc en fait, le non croyant est un croyant qui s'ignore ! Si ! s'ignore ! (comme on dit à Rome.)

L'ampélosophisme est-il un matérielisme ?

Oui. La vigne ( ampélos ) qui a donné son nom à l'ampélosophisme, est une plante aux racines profondes ( jusquà 6 ou 7 mètres ) donc bien attachée au sol, à la terre, au concret. Quant à son produit, le vin, c'est le sang, de la terre, du Christ, la sève qui transporte la vie.

Mais on parle aussi de "l'esprit du vin"

 "Partons à cheval sur le vin
 Pour un ciel féerique et divin"

 Charles Baudelaire

 "Philosophes rêveurs qui pensez tout savoir,
 Ennemis de Bacchus, rentrez dans le devoir ;
 Vos esprits s’en font trop accroire.
 Allez, vieux fous, allez apprendre à boire !
 On est savant quand on boit bien.
 Qui ne sait boire ne sait rien. "
 Nicolas Boileau

    Alors ?

Bon laissez tomber un peu vos questions théoriques et regardez donc vivre Aristogènes.

D'abord il fait souvent référence aux Dieux de la Grèce antique.

Il lui arrive aussi de prier Zeus ou les divinités locales...on ne sait jamais, ... ça peut marcher.

Il ne manque jamais une occasion de partager en sacrifice, quelques gouttes d'un grand cru.

Si Aristogènes est parfois proche des Dieux, sa position par rapport aux religions est beaucoup plus critique 

Repost 0
Dominikos - dans ampelosophisme
22 mars 2007 4 22 /03 /mars /2007 07:50

En cette période électorale la question des banlieues revient régulièrement dans les propos de tous les candidats. Chacun a sa proposition pour résoudre le problème, mais aucun ne cherche à comprendre comment on en est arrivé là. Comme Aristogènes n'est pas ( encore ) enseigné à Sciences-Po, les politiciens ne comprennent pas le fond du problème, qui a pourtant été abordé par notre ampélophilosophe dans une de ses fables.

LE RAT ET LES CAILLES

Dans la campagne froide balayée par le vent,

Et couverte de neige, errait un rat des champs.

Sous un buisson touffu, un instant il s'abrite,

Pour réchauffer ses pattes et dégeler sa bite.

C'est alors qu'il remarque, blotties contre la mousse,

Dix cailles silencieuses, la onzième qui tousse.

"Onz'cailles ! " dit le rat qui avait de l'esprit.

"On s'caille , ça c'est sûr !" disent les oiseaux gris.

"Je vais vous réchauffer mes petites mignonnes"

Il s'approche, les serre et bientôt les trombonne,

Et après onze coups tirés entre les plumes,

Le bon rat réchauffé s'en va seul dans la brûme.

C'est ainsi que plus tard au fond d'un nid douillet,

Des sortes de batards, un beau matin son nés.

Comme on ne leur trouvait aucun nom qui leur aille,

On se contenta donc de les nommer "Rats-cailles".

Le peuple des campagnes ne les acceptant pas,

Ils partirent en ville, se disant que là-bas,

Dans les grandes cités ils seraient acueillis.

De la ville pourtant, furent aussi bannis,

Alors pour s'installer ils n'eurent plus qu'un lieu,

Et les rat-cailles se posèrent en banlieue.

Repost 0
Dominikos - dans ampelosophisme
22 mars 2007 4 22 /03 /mars /2007 06:28

A quoi sert la philosophie?

Voilà une question que l'on entend souvent et à laquelle bien entendu Aristogènes a répondu.

Donc à l'exception des méduses pour lesquelles la philosophie a peu d'utilité, pour l'homme, elle est le chemin qui mène à une réflexion fondamentale sur la connaissance ( ontologie ) , mais elle peut avoir aussi des aspects tout à fait pratiques dans la vie quotidienne.

Un exemple à partir de la notion de "Kairos" aristotélicienne.

 Il est vrai que parfois la rencontre avec la pensée des anciens peut laisser perplexe. Mais une bonne connaissance de l'ampélosophisme d'abord théorique, puis pratique, permet de se sortir de tous les labyrinthes intellectuel.

 

 

 

 

 

Repost 0
Dominikos - dans ampelosophisme
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 07:18

Aristogènes est le fondateur de l'ampélosophisme, école de pensée dont le nom est tiré du grec "ampélos" = la vigne et de "sophia"= la sagesse.

 Le nom " ampélosophisme" lui même est une véritable "apocalypse" ( du grec "révélation" ou "dévoilement" ) du contenu intellectuel, spirituel de cette forme d'approche de la connaissance, ainsi que des pratiques méthodologiques utilisées par les ampélophilosophes ( ou ampélosophistes ).

L'ampélosophisme est donc une philosophie fondamentalement dionysiaque, qui se développe au mieux dans le cadre des symposiums ( du grec "symposio = banquet, festin, action de boire ensemble ) qui se déroulent en marge des universités, par exemple dans les tavernes grecques des rivages de la mer Egée, ou autour d'une table conviviale joliement décorée de précieux flacons de saint Emilion, saint Julien, Pessac-Léognan (1), ou autre nectar favorisant l'élévation de l'esprit, tout en flattant les papilles.

Aristogènes se reconnaît donc comme maîtres, Socrate et Diogène, Rabelais et Montaigne, Claude Tillier (2) et Alfred Jarry, Reiser et Frédéric Dard, sa grand-mère (qui était philosophe ) et Michel Onfray....Aristippe ( "un des rares philosophes dont la cave valait la bibliothèque"  nous dit Michel Onfray dans "Les Sagesses antiques" ) et tous les sophistes victimes du mépris de Platon et de la philosophie officielle et scolaire depuis des siècles. C'est pourquoi Aristogènes se qualifie lui même d'ampélosophiste.

Enfin, l'ampélosophisme se veut totalement indépendant des autres courants de pensée philisophiques politiques ou religieux et par là affirme son attachement à ses seules références sacrées que sont la vie en général et l'homme en particulier.

Donc si quelqu'un  affirme que l'ampélosophisme est un humanisme ...de bistrot, il n'est pas très loin de la vérité.

Dominikos

   (1) Aristogènes a des origines hellénico-bordelaises.

   (2) Claude Tillier était Bourguignon, ce qui montre bien l'ouverture d'esprit et de goût   d'Aristogènes !

Repost 0
Dominikos - dans ampelosophisme
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 07:18
L'ampélosophisme est un humanisme


Aristogènes est le fondateur de l'ampélosophisme, école de pensée dont le nom est tiré du grec AmpeloV ("ampélos") = la vigne et de Sofia ("sophia")= la sagesse.

 Le nom " ampélosophisme" lui même est une véritable "apocalypse" ( du grec Apokaluptw = "révélation" ou "dévoilement" ) du contenu intellectuel, spirituel de cette forme d'approche de la connaissance, ainsi que des pratiques méthodologiques utilisées par les ampélophilosophes ( ou ampélosophistes ).

L'ampélosophisme est donc une philosophie fondamentalement dionysiaque, qui se développe au mieux dans le cadre des symposiums ( du grec "symposio = banquet, festin, action de boire ensemble ) qui se déroulent en marge des universités, par exemple dans les tavernes grecques des rivages de la mer Egée, ou autour d'une table conviviale joliement décorée de précieux flacons de saint Emilion, saint Julien, Pessac-Léognan (1), ou autre nectar favorisant l'élévation de l'esprit, tout en flattant les papilles.

Aristogènes se reconnaît donc comme maîtres, Socrate et Diogène, Rabelais et Montaigne, Claude Tillier (2) et Alfred Jarry, Reiser et Frédéric Dard, sa grand-mère (qui était philosophe ) et Michel Onfray....Aristippe ( "un des rares philosophes dont la cave valait la bibliothèque"  nous dit Michel Onfray dans "Les Sagesses antiques" ) et Bakounine, et enfin tous les sophistes victimes du mépris de Platon et de la philosophie officielle et scolaire depuis des siècles. C'est pourquoi Aristogènes se qualifie lui même d'ampélosophiste.

Enfin, l'ampélosophisme se déclare libertaire, Utopique,  indépendant des autres courants de pensée philosophiques politiques ou religieux et par là affirme son attachement à ses seules références sacrées que sont la vie en général et l'homme en particulier.

Donc si quelqu'un  affirme que l'ampélosophisme est un humanisme ...de bistrot, il n'est pas très loin de la vérité.

Dominikos

   (1) Aristogènes a des origines hellénico-bordelaises.

   (2) Claude Tillier était Bourguignon, ce qui montre bien l'ouverture d'esprit et de goût   d'Aristogènes !

Repost 0
Dominikos - dans ampelosophisme

Articles Récents

Liens