Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 11:00

"DIEU EST DIEU, NOM DE DIEU !"

Maurice Clavel

Question métaphysique
Question métaphysique
Question métaphysique
Question métaphysique

Si je me lançais dans l'écriture d'un ouvrage intitulé "A la recherche du temps perdu" (ne vous inquiétez pas, en dehors du fait que je n'en aie pas le talent, je suis bien trop cossard pour me lancer dans une telle entreprise, c'est juste un exemple pour illustrer mon raisonnement), je ne commencerais pas comme Marcel Proust, par "Longtemps, je me suis couché de bonne heure",  mais par "Longtemps je me suis cru athée." 

En effet, pendant longtemps, jai cru que je ne croyais pas,... jusqu'au jour ou j'ai eu la Révélation ! J'ai compris que croire que l'on ne croit pas est une forme de croyance, puisque je n'ai pas plus de preuve de la non existence de Dieu que n'en ont les croyants de son existence.

C'est alors que j'ai rencontré Protagoras d'Abdères (1) et l'agnostiscisme. "Sur les dieux, je ne puis rien dire, ni qu'ils soient, ni qu'ils ne soient pas", et j'ai adopté la formule.

Mais pourquoi évoquer ici la question de l'existence de Dieu ? Aristogènes abandonnerait-il l'ampélosophisme pour un spiritualisme de bistrot ? Pas du tout, c'est juste les suites du symposium auquel j'ai participé l'été dernier au Cap-Ferret.

 

 

Question métaphysique
Question métaphysique
Question métaphysique

Et puis également l'influence d'une lecture qui m'a rappelé "le pari de Pascal". Un texte qui peut aussi faire penser à la célèbre "Lettre de Gargantua à Pantagruel", puisqu'il s'agit ici de recommandations que fait l'inspecteur Berrurier à son fils Apollon-Jules qui vient de blasphémer en s'écriant

- Fais pas chier, nom d'Dieu !

Le père choqué se lance alors dans une tirade d'admonestation du jeune mal embouché.

"On sait qu'l'bon dieu mêm' si on Le verrait jamais, faut faire comme s'il eguesisterait. Si tu Lu donnes pas sa chance, comment veux-tu qu'y te donnerait la tienne, hein ?  Dieu, mais pas con Dieu ! S'r'ait trop beau d'l' chambrer pendant la vie pour qu'ensute y t'assoyât à sa droite, merde ! Tu s'rais là à Lu fair' des crasses et à s'fout de son alvéole, à Lu trainer l'saint nom dans la merdouille, comm' c'est gentil d'êt mort ! "V'nez vit' just'ment on a un gratin d'langoute au four; Bouddha prépar' l' riz qui va avec, et Mahômet vous servira un bon café !" Mets toi dans la caboche qu'tas fini d'blasphémer, doré d'l'avant. Trait' moi d'con si tu voudras, Apo, mais pas l'Seigneur, bordel de Dieu ! Pas l'Seigneur ! Sinon j't'emplâtre !" (San-Antonio, Sauce tomate sur canapé, p 51)

Qu'est-ce que vous voulez, moi la puissance d'un tel texte me transporte encore plus que du Pascal, ou du Thomas d'Aquin, pour qui j'ai pourtant la plus sincère admiration.

Et le Pape François ?

Question métaphysique

"Un monde qui ne serait pas fondé sur l'argent et l'économie..."

Un peu naïf peut-être ce Pape, mais plutôt sympa.

Bon. Quand on ne croit plus depuis longtemps aux discours politiques, et que la foi dans la sagesse générale de l'humanité a tendance à être passablement écornée, je me dis que croire en Dieu doit être assez reposant, et pas vraiment plus stupide que de croire que notre démocratie donne le pouvoir au peuple, ou que la relance de la   consommation puis de la production vont donner un coup de fouet à la société consummériste dominante qui va amener le bonheur à l'humanité.

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

 

(1) Protagoras d'Abdères. (Né entre 490 et 480 Av J.C.- Mort entre 420 et 408 av J.C.) "L'homme est la mesure de toutes choses, de celles qui existent et de leur nature; de celles qui ne sont pas et de l'explication de leur non existence".

Partager cet article

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens