Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 16:00

     Ah ! Quel été !

Non mais vous avez vu ça ?
Un été plus pourri qu'Ephialtès ( le type qui a trahi Léonidas aux Thermopyles - revoir l'article "Ephialtès" du 12/07/2007 ) et une rentrée qui s'annonce orageuse.
- Pouvoir d'achat
- Afghanistan
- Bourse
- Sarkozy... bon, lui on en a encore pour 3 ans 1/2
- Foot : Domenech restera-t-il aussi encore 3 ans 1/2 ? 
- Pauvritude  en France et dans le monde
...etc...
et toujours ce con de test de la souris pour les huîtres du Bassin d'Arcachon !

Et vous voulez que je continue à raconter des histoires drôles dans mon blog ?
  

Heureusement que j'ai de l'aide. Sur la couverture de Nouvel Obs de cette semaine par exemple, on annonce joyeusement un article de fond sur Martin Hirsch.
Excuse moi Martin, t'es pas le plus mauvais de l'équipe, mais je n'ai pas pu résister.

Et puis on a toujours Bayrou. Le François, c'est une valeur sûre. Il a réuni son "Université d'été" dans le Var à Cap Esterel. Au moins, là il fait beau. "L'attention et la confiance des gens sont là, se réjouit M. Bayrou. C'est la matière première de la politique."
T'as raison François, "l'attention" et surtout "la confiance" sont les atouts indispensables à la réussite en politique. Et toi t'es le mec à qui on peut faire confiance. Franchement je te confierais sans crainte mon portefeuille à garder sur la plage pendant que je vais me baigner. Je suis tranquille. Au retour tu ne sera pas allé "Chez Magne" (1) acheter des glaces avec mon pognon. 
T'es fondamentalement un mec honnête ... et c'est pour ça que tu ne joueras jamais un rôle de premier plan dans notre démocratie. 
Le dernier type honnête à être arrivé au sommet de l'Etat en restant honnête c'était ....euh...je crois bien que c'était Périclès à Athènes entre 443 et 429 av JC. Et encore il faudrait bien vérifier.
Bayrou, tous ses potes qui veulent faire une carrière politique l'ont trahis. Mais lui fidèle à son éthique et a ses idées, tel un berger béarnais montant au pâturage pour la traite, il avance d'un pas lent et assuré. Peu de gens le suivent ? Pas grave, il a la foi François.
 



 Heureusement que nous avons aussi la grande Christine pour nous donner un peu de joie. Depuis que Roselyne joue "soft", Christine reprend le rôle de Miss Lagaffe. Elle annonce un truc immédiatement démenti par François Fillon en colère !

"Merde, elle est toujours aussi paumée l'hagarde !"

On aurait bien aussi les jeux paralympiques pour rigoler un peu.
- Non ? On ne rigole pas avec le handicap ? 
- Bon, d'accord. 
- Même avec les footballeurs ? 
- Comment ça? Les footballeurs ne sont pas des handicapés!  
- Vous êtes sûrs ? Ah, bon, je croyais.  

Oh, j'ai juste une toute petite histoire de handicap qui n'a rien de drôle et qui m'a été rapportée.
On a proposé à un type qui avait perdu ses deux mains dans un accident de lui en greffer deux autres. Le type a dit qu'il était d'accord mais qu'il voulait deux mains de femme. Quand le chirurgien lui a demandé pourquoi, il lui a expliqué que quand il irait pisser il ne voulait pas que ça soit les mains d'un mec inconnu qui viennent lui tripoter Coquette. Des mains de femme c'était plus sympa.
Moi, je n'ai pas vérifié l'info, mais ça m'a semblé possible.



Le test de la souris.
Il faut savoir qu'en France l'huître est responsable d'environ 400 hospitalisations par an.
Ces hospitalisations sont dues à des blessures au cours de l'ouverture des mollusques et non pas à des intoxications alimentaires !!! 
 
Mais, sait-on jamais ... ce n'est parce que certains ostréiculteurs arcachonnais ou certains estivants consomment des huîtres quotidiennement que ces mollusques sont inoffensifs. L'organisme de l'ostréiculteur arcahonnais est sans doute plus résistant que celui du Français moyen.

Donc la science vient au secours du consommateur.

Le laboratoire Ifremer de La Rochelle procède chaque semaine à l'injection d'un extrait concentré d'hépatopancréas (organe de l'huître qui concentre les toxines) dans l'abdomen de trois rongeurs. Qu' au moins deux d'entre eux succombent dans les vingt-quatre heures, et le seuil de toxicité pour l'homme est considéré comme dépassé.
Conséquence: interdiction de la vente des huîtres jusqu'à nouvel ordre.

Moi, je ne suis pas un scientifique, juste un ampélosophiste, mais cette affaire du test de la souris avec tous les "dégats collatéraux" qu'elle provoque dans les exploitations ostréicoles ( dont de nombreuses fermetures d'entreprises chaque année ) m'a inspiré il y a deux ans une petite fable que je livre à ceux qui ne la connaissent pas.  


                                                                        UNE SOURIS VERTE

  Une souris verte  qui courait dans l’Herbe*,
Un beau jour s’est égarée
Sur la plage au Cap Ferret.
Couché sur le sable, un scientifique imberbe,
Etait en train de dorer,
Au beau soleil de l’été.
Voyant passer l’animal,
L’homme de science est fort surpris.
Il se dit :  «  Ce n’est pas normal,
Ce beau vert pour une souris !»
Il attrape donc le rongeur
Et il l’amène tout songeur
Pour bien le faire examiner
Dans un labo conventionné.

« Si ce bel animal est couleur émeraude,
C’est vraisemblablement parce que la nuit il rôde
Près des viviers ostréicoles,
L’explication n’est pas mariole ,
Car gavée d’huîtres la souris
Vire au vert, moi je vous le dis ! »
Affirma péremptoirement
Le plus diplômé des savants.
Afin de vérifier l’hypothèse géniale, 
On apporte un mulot et à table on l’installe,
On lui ouvre des huîtres, il fait la fine bouche,
On le prie, on le force, on le gave à la louche.
Mais ses poils restent gris, et l’on décide alors,
D’injecter de l’extrait de mollusque en son corps.
Le lendemain matin, notre souris rend l’âme.
Alors les scientifiques lancent un cri d’alarme :
« Les huîtres sont toxiques ! Alertons le préfet,
Lui seul peut nous sauver par son autorité »
Ainsi les producteurs du Bassin d’Arcachon
Furent contraints de cesser vente et expédition.

A quelques jours de là, le scientifique imberbe,
Revint pour s’allonger sur la plage de l’Herbe,
Mais pendant qu’il suivait la souris au labo,
Sa femme était partie avec un matelot.
De désespoir notre homme en devient boulimique,
Il va chez Frédélian** et vide la boutique.
Eclairs et canelés, croissants, petits gâteaux,
Il en avale cent et meurt sur le Mimbeau***.

Le Préfet, fonctionnaire fort sage et responsable,
A qui l’on présenta l’homme mort sur le sable,
Décida après résultat de l’autopsie
De fermer dès ce jour toute pâtisserie

 *L’ Herbe : village ostréicole de la presqu’île du Cap Ferret
 **Frédélian : célèbre pâtisserie du Cap-Ferret    
 ***Mimbeau : Banc de sable du Cap-Ferret

Alors vous comprenez, quand je vois comment s'annonce la rentrée je me dis que je vais avoir besoin de beaucoup de maîtrise de moi même  pour rester zen.
C'est pourquoi ...

(1) Voir article "Gagaouzes" du 10/04/2008, photo de "Chez Magne" = "Hôtel de la plage"

Partager cet article

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens