Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 22:00

Le Nazi et le Barbier.

 

 

Ping 11 aPing 11 b

Ping 11 c

 Là c'était juste pour commencer par quelque chose de facile, car la suite risque d'être un peu plus rude.

 

Ping 12 aPing 12 b

Ping 12 c

  Illustration de la fameuse réplique de Garcin (1) "L'enfer, c'est les Autres."

Vous imaginez vous, des Roms sur la banquise ? Il y a peu de chances, vu que pour édifier leurs habitats folkloriques (vieilles caravanes, palettes et autres matériaux de récup ou peut-être même fauchés sur des chantiers...on ne se méfie jamais assez des pauvres) ils auraient du mal dans les régions polaires.

Donc pas de panique, c'était juste une blague de mauvais goût du pingouin et du phoque.

Ce qui m'encombre un peu les méninges en ce moment c'est cette polémique sur les Roms. Faut-il ou non les tolérer sur le sol français ?

Ce qui est curieux c'est que sur le plan politique,cette question divise aussi bien la droite que l'autre droite (celle qui se fait appeler "Gauche"). 

Les Roms nous sont présentés comme des délinquants.

 

Alors c'est certain il ne faut pas tolérer les délinquants.  

Mais tous les Roms sont-ils des délinquants ?   N'y aurait-il pas de plus gros délinquants encore, cachés sous les habits de gens tout à fait respectables ?

 

Dans les années 30 en Allemagne (et peut-être bien ailleurs aussi ...) les juifs étaient représentés comme des capitalistes apatrides qui voulaient anéantir la race supérieure aryenne en l'abatardisant. Cette affaire des Roms a pour moi des relents fétides. Mais c'est peut-être parce que je connais un peu l'histoire ou que j'ai l'odorat trop délicat ?

Et puis c'est peut-être aussi   parce que les Roms ont été, comme  les juifs, exterminés dans les camps nazis. D'ailleurs à Berlin on a inauguré il y a un an seulement (octobre 2012) un mémorial aux Roms victimes des nazis:

http://www.rfi.fr/europe/20121024-allemagne-memorial-roms-victimes-nazisme-inaugure-berlin

 Roms

Ne serions nous pas encore une fois en train de chercher un bouc émissaire à nos problèmes sociaux et économiques ?

 Autrement dit, pendant qu'on nous divertit avec les problèmes causés par une partie des 17 000 Roms présents en France on évite de parler des 3 230 000 chômeurs officiellement comptabilisés et des responsabilités de ceux qui profitent de cette crise sociale et économique.  

  REN GI~1

    René Girard, philosophe français né en 1923,  ancien professeur à l'université de Stanford en Californie, bien qu'étant académicien depuis 2005  me semble  plus connu outre Atlantique  que dans son propre pays. Je ne m'aventurerai pas ici à vous résumer sa pensée sur "la rivalité mimétique" et ses travaux sur "le bouc émissaire", mais si le sujet vous intéresse, allez vite rencontrer René Girard.

A partir de sa théorie du "désir mimétique" créateur de conflits, il montre en étudiant l'histoire, les mythes, les religions, comment la désignation d'un bouc émissaire va permettre la résolution des conflits donc le retour de la paix sociale. 

C'est pas clair ? Normal. Lisez Girard...mais c'est pas de la tarte.    

 

 

Par contre un ouvrage à lire sans plus tarder, de toute urgence, immédiatement et même peut-être avant, est le livre d' Edgard Hilsenrath, "Le Nazi et le Barbier". (2) Vous ne connaissez pas ? A vrai dire, je ne connaissais pas non plus jusqu'à dimanche dernier quand il me fut offert. (Merci encore à Cathie et Jacques)

Le barbier

 

 Saint Jean 1

 Saint Jean 2

 Saint Jean 3

 ( Notez bien que vous pouvez remplacer Saint Jean par Saint Charles à Marseille ou par Saint Lazare à Paris.)

  Revenons aux Roms. Les jeunes Roms téléguidés par leurs parents qui volent dans le métro, dans la rue, ou qui commettent des cambriolages sont des emmerdeurs qui nous pourrissent la vie. Nous sommes biens d'accord. Mais les grands délinquants financiers qui blanchissent des millions (des milliards ?)  qui volent le fisc, donc l'Etat, donc les contribuables honnêtes commes vous et moi (enfin surtout moi, vous je ne sais pas !) causent des dégats bien plus graves à notre société en crise.   Oui, mais eux, ils sont beaucoup moins visibles. Le bouc émisssaire doit être visible, repérable, immédiatement. S'il est immédiatement repérable (par sa tenue, sa sale gueule de métèque, sa couleur, son comportement social,...) il fait partie de ce que nous allons appeler "le réel". Nicolas Grimaldi (encore un philosophe, ex prof à la Sorbonne) montre que le réel est une chose très ambigue. Il affirme que pour le sens commun le réel est ce qui est immédiatement présent et sensible. Mais il remarque que le sens commun n'est pas forcément le bon sens ! A l'aide d'une métaphore (la graine de fleur),  il montre comment, l'avenir est le réel du présent. Il explique que si on achète des graines de fleurs, ce qui nous semble à première vue le réel ce sont les graines, mais quelques semaines plus tard ces graines ont donné des fleurs qui sont en fait le réel contenu dans les graines. Je vous le fais en dessin.

Grimaldi 1

     Grimaldi 2 - Copie

 

Bon, allez, on arrête là, je ne voudrais pas vous trop vous saper le moral. Déjà qu'après 8 journées de championat les Girondins sont 17e sur 20 clubs on va pas en plus se prendre la tête avec ces emmerdeurs  de petits Roms.

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

(1) « Alors c'est ça l'enfer. Je n'aurais jamais cru... Vous vous rappelez : le souffre, le bûcher, le gril... Ah! Quelle plaisanterie. Pas besoin de gril : l'enfer, c'est les Autres. » Extrait de "Huis clos" pièce de Jean-Paul Sartre à trois personnages (Garcin, Ines, Estelle) jouée pour la première fois en 1944.

 

(2)   Sincèrement c'est pour moi un des meilleurs livres qu'il m'ait été donné de lire. Une histoire horrible écrite avec un humour noir décapant. Magnifique, époustouflant, j'en suis encore...hagard. Mes respects Monsieur Hilsenrath et toute mon admiration.  

Partager cet article

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens