Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 18:15

           Devoirs de vacances

 

Puisqu'il n'y  a aucun secret entre nous, je vous informe que j'ai passé quelques jours à Cauterets très belle station thermale des Pyrénées qui est également une station de ski et qui pour moi est même encore un peu plus mais je ne vais quand même pas vous raconter ma vie !

 

Mais j'avais emporté avec moi un carnet, un crayon et une gomme afin de faire mes devoirs de vacances avec le maximum de sérieux. 

 

Voici donc le résultat de ce travail de réflexion sur l'actualité avec d'abord bien sûr les évènements en Tunisie. 

 

Comme tout le monde ( ou presque ) Aristogènes et moi avons fêté le retour de la liberté au pays d'Annibal ( ou Hannibal si vous  préférez ). Mais tirant les leçons de l'histoire, nous savons que souvent une révolution censée apporter la liberté ... vous voyez ce que je veux dire ?

 

1789: Abolition des privilèges, Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen...

1799: Coup d'Etat de Bonaparte et dictature napoléonienne.

 

1917: Révolution bolchevique

1927: Staline au pouvoir

 

Inutile de vous faire un dessin? Si ? Bon d'accord alors juste un en espérant que ça ne se passera pas comme ça. DV 1

 

Soyons confiants et espérons que les femmes tunisiennes sauront conserver la liberté qu'elles ont acquise et qu'elles participeront à la construction de la Tunisie nouvelle. Soyez vigilantes les filles ! Les mecs sont toujours un peu machos, j'en sais quelque chose...je suis un mec !

DV 2

Et puis on peut peut-être compter sur le rôle des partis d'opposition qui ont à nouveau le droit de s'exprimer.

DV 3 En attendant Ben Ali, il a foutu le camp plus honteux qu'un chien d'aveugle ( enfin j'imagine ) même si Madame Leila a emporté de quoi subsister en exil ! ( Le journal "Le Monde" parlait d'une tonne et demie d'or !!! Avec ça on doit pouvoir subsister quelques temps à l'abri du besoin. )

Quoi qu'il en soit le Ben Ali, il doit ruminer la célèbre phrase de Caton l'Ancien "Delenda est Carthago" (= Il faut détruire Carthage ) qu'il prononçait au début ou à la fin de chacun de ses discours devant le Sénat romain. Mais pour cela il lui aurait fallu l'appui de l'armée et le général Rachid Ammar, chef d'Etat major de l'armée de terre a refusé d'obéir aux ordres et de faire tirer sur la foule. Voici donc un général bien sympathique et qui montre qu'on peut faire preuve de courage même hors d'un champ de bataille. Remarquez que je connais aussi en France des généraux forts sympathiques...mais tout cela est de l'histoire personnelle.

DV 8

Et puis cette actualité centrée sur la Tunisie a permis à notre copain Christian de nous raconter une chouette histoire arabe: Vous la connaissez ?

"Le chameau, comme le pigeon, roucoule."

DV 10

Christian, non seulement il connaît de jolies histoires mais c'est un sportif de haut niveau:

DV 9

Remarquez que moi aussi j'ai profité de ces quelques jours pour faire du sport.

DV 4

 

DV 7

L'inspiration est venue aussi du réveil de ma copine N. Le matin ce ne sont que plaintes cris et râlement au moment de quitter le lit et dans les quelques dizaines de minutes qui suivent. J'ai donc pensé que ce premier petit con d'australopithèque qui avait eu l'idée de se lever il y a 4 millions d'années ( ou plus on ne cesse de nous reculer la date ) aurait mieux fait pour le bonheur de N.en particulier et des hommes en général, de rester couché.

DV 5

DV 6

Après la fuite de Ben Ali j'ai imaginé la fuite de Laurent Gbagbo. Mais là je crois que je rêve un peu trop.

 

DV 12

Et puis je suis tombé sur des infos surprenantes comme celle concernant l'embauche des femmes qui déclarent sur leur CV posséder le permis moto.

DV 13

Enfin quand on est à court d'idées il y a des valeurs sûres sur lesquelles on peut compter.

DV 14

...et surtout  Berlusconi le Magnifique!

DV 15

 

DV 16

 

Alors vous voyez que même en vacances je bosse et je pense à vous !

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr 

Repost 0
Dominikos
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 17:20

        ...  et autres trucs en "isme" 

Sititualité bouddhiste

NON-de-dieux

 

  Deux lectures récentes ont provoqué en moi cette crise spirituelle.

 

1 - Non de dieux! :  Un recueil de dessins humoristiques sur les religions.

Il y a des dessins très drôles, pleins d'impertinence, des graphismes qui me rendent jaloux de leurs auteurs, ( j'aimerais dessiner aussi bien qu'eux ! ), bref un bon moment de rigolade.

Il est vrai que les religions sont un bon sujet de plaisanterie, comme toute croyance surtout quand c'est la croyance des autres !

 

 

Petit traité

 

 

 

 

2 - Le "Petit traité d'histoire des religions" de Frédéric Lenoir.

 

Très clair sur un sujet qui peut souvent sembler obscur, très pédagogique, très agréable à lire. En particulier les chapitres sur l'hindouisme et le bouddhisme.Je n'avais jamais rien lu d'aussi lumineux sur ces spiritualités orientales. ( Ou alors ce n'est peut-être pas Frédéric Lenoir qui est très pédagogue, mais moi qui devient de plus en plus intelligent ? Tiens, elle me plaît bien cette idée !!! )  

 

 

 

 

  Le bouddhisme, j'aime bien, il n'y a pas vraiment de dogme, il y existe semble-t-il ( surtout dans sa forme "Mahayana"  ou "Grand Véhicule") un vaste espace de liberté. Chacun joue un peu comme il aime. Enfin c'est ce que j'ai cru comprendre. C'est la religion qui me semble la plus compatible avec l'ampélosophisme

  Bouddha Méditation

 

 

 

Bouddha Dionysos

 Oui, je dois bien le dire, je ne suis pas un antireligieux primaire.

Les intégristes de toutes les idéologies en "isme", (libéralisme, communisme, nationalisme, judaïsme, christianisme, islamisme, et même ampélosophisme ... etc ... ) me semblent tous également dangereux.

   N'en déplaise à certains, le fait religieux est commun à toutes les cultures, toutes les civilisations depuis le début de l'histoire de l'humanité, et, dire que tous les peuples du monde depuis l'origine et sous toutes les latitudes ont été des crétins, des mous de la coiffe, des encéphalopathes chroniques (1), parce qu'ils ont cru en quelque chose d'irrationnel ne me semble pas très ...rationnel !

Bouddhisme souffrance 2 

 Et puis si les religions ont été au cours des siècles et jusqu'à nos jour les causes de grand massacres, d'intolérance, d'asservissement de populations... etc ... elles ont également été à l'origine des plus belles réalisations qui témoignent du génie humain. Pyramides d'Egypte, Parthénon, cathédrales, temples d'Angkor, mosquée des Ommeyades ...

En fin de compte une religion c'est comme un marteau. C'est un très bon outil, mais ça peut aussi servir à se taper sur les doigts, et quand on se tape sur les doigts ce n'est pas parce que le marteau est un mauvais outil !

ub4tp588

 (1) Le mot "encéphalopathie" existe bien, alors pourquoi pas "encéphalopathe" ?

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 19:20

         Libérez les otages

  

Le début de l'année est le moment où l'on prend de bonnes résolutions. Pour ne pas déroger à la tradition j'ai donc décidé de me fixer un but pour 2011: donner du bonheur autour de moi et encore bien plus loin !

Car en fait, donner du bonheur "c'est que du bonheur" selon l'expression à la mode. Bonheur

Il est vrai qu'il y a quelques jours j'ai  reçu un message de Philippos qui me disait:

 "C'est que du bonheur!" Vous avez sans doute entendu cette expression qui se répand comme la peste, chacun étant le perroquet de son voisin et guettant dans l'oeil de son interlocuteur, non pas l'étincelle de l'intelligence et du plaisir à échanger, mais l'acquiescement servile de l'inféodé à la mode de l'époque. Que veulent dire ces cinq mots? J'avoue ne pas  très bien en saisir le sens. Je sais, je suis une sorte  d'handicapé du bonheur, un exalté du pessimisme et toute expression relative à ce mot déclenche comme un réflexe pavlovien, soit une incompréhension proche de la prostration, soit une agressivité épidermique.

 

Alors Philippos je t'offre le petit ouvrage ci-contre.

 

J'ai donc décidé de faire quelque chose pour mes contemporains, et comme j'ai été sensibilisé depuis des mois par les annonces quotidiennes des chaînes de télé qui font le décompte des jours de captivité des journalistes otages en Afghanistan, j'ai choisi de militer moi aussi pour leur libération.

Comment ?

Comme font tous les autres qui "se battent" pour la libération des otages. Participer aux rassemblements de protestation, signer des pétitions, coller leur photos sur ma maison ...

Oui je sais, j'en connais qui vont me dire qu'il y a aussi d'autres personnes dans la merde comme Maurice et Josette Cépalajoy, et dont personne ne parle.

Comment, vous ne les connaissez pas ? Vous voyez, c'est bien ce que je disais, y'en a dont personne ne parle jamais. Bon Josette et Maurice, ils ont la soixantaine, une retraite minable, Maurice qui a été au chômage régulièrement depuis les années 80 souffre de problèmes cardiaques et a les vertèbres lombaires nazes, Ginette est dépressive et un peu alcoolique ( Quoi? Josette? Je l'ai appelée Josette et pas Ginette ? Putain de Zeus, y'a vraiment que les détails qui focalisent votre attention !!!) et leur maison a été détruite par les inondations. Ils ont un grand fils de 30 ans qui n'a jamais travaillé et qui vit avec eux dans la caravane prêtée par la mairie avec la grand-mère de 97 ans sourde incontinente et râleuse, ses 3 chats qui puent pire qu'une bergère béarnaise du moyen âge, et son chien qui bouffe comme ...un chien.

Info

Comme distractions ils ont une télé qui n'est même pas en panne ce qui leur permet de suivre l'actualité officielle contrôlée par les grand groupes financiers qui orientent l'info,  de voir sur le petit écran comment vivent les riches et de savoir qu'il y a aussi dans le monde des gens bien malheureux, comme les otages en Afghanistan.

TV

 Il y a bien des moments où ils pensent qu'on les prend un peu pour des poires... et qu'eux aussi sont des otages du système depuis bien plus de 365 jours...

poires

... mais cette idée subversive s'enfuit très vite et puis il y a leur grande fille  qui chaque mois leur envoie un chèque car elle fait le tapin à Marseille. C'est leur fierté, elle au moins elle a réussi dans la vie.

 

Qui est otage, qui ne l'est pas ? C'est comme pour toutes les questions importantes, ( politique, société, religion, vie familiale ... )  selon l'endroit où l'on se place la réponse peut changer. 

Point de vue 

  Donc vous croyez que mon idée de changer un peu la face du monde en donnant du bonheur autour de moi est un peu trop ambitieuse ?

Vous avez peut-être raison. D'autant que quand on se fixe des objectifs trop difficiles à atteindre on se donne en même temps un excellent prétexte pour ne pas y parvenir.

Mais moi, je ne vais pas vous faire le coup du :

"J'ai échoué car c'était trop difficile !"

D'accord, je change mon objectif. Comme la société est composée d'une multitude d'individus, je vais donc chercher cette année à faire le bonheur d'un individu, puis d'un autre, puis d'un autre encore.... en essayant de changer la vie de chacun. Voilà un objectif moins pharaonique non ?

Et pour commencer je vais choisir quelqu'un qui m'est proche, ça sera plus facile.

Qui ?

Moi !

CH André

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 08:25

On se la souhaite moins pire que 2012 ?

(Chaque année étant pire que la précédente je ne vois pas ce qu'on peut objectivement se souhaiter d'autre).

 

Vous avez sans doute comme moi reçu en cette fin d'année des cartes de voeux virtuelles.

Il faut bien vivre avec son temps. Quand Gutenberg (son nom complet était Johannes Gensfleisch zur Laden zum Gutenberg, mais ses potes l'appelaient Jo et l'histoire n'a retenu que Gutenberg, ...on se demande pourquoi ? ) donc quand Gutenberg a inventé l'imprimerie, ses contemporains on dû trouver que les cartes de voeux imprimées étaient le comble du modernisme ! 

Quoi ? Il n'y avait pas de cartes de voeux au XVe siècle ? 

Vous croyez ?

Ah, on n'avait pas encore inventé la poste ?

Bon, enfin, si on avait inventé la poste et s' il y avait eu des cartes de voeux, les contemporains de Gutenberg ( et pas Gutemberg qui est une orthographe francisée ) auraient trouvé la carte imprimée révolutionnaire non ?

On s'en fout ?

D'accord, mais c'était juste pour vous expliquer pourquoi moi aussi j'ai décidé de vous envoyer une carte de voeux virtuelle.

 Carte

J'avais aussi l'idée de plein de choses intelligentes à vous faire partager, mais je les garde en réserve pour dans quelques jours.

 

A bientôt

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 15:20

        Histoire d'autruches et autres mammifères*.

 jacqueline de romilly03 bis-2

 

Juste avant d'aborder le sujet du jour je ne pouvais pas ne pas dire un adieu ému à une personne dont je suis ( ou j'essaie de suivre) le travail et la pensée depuis tant d'années: Jacqueline de Romilly

 

J'ai la certitude qu'elle a enfin rejoint les dieux de l'Olympe qui furent ses compagnons pendant près d'un siècle, et cela modère un peu la peine que je peux avoir à l'annonce de son départ. 

 

Alors "Salut Jacqueline et merci pour tout". 

 Jacqueline de Romilly

Pourquoi la Grèce

 

 

 

 

Juste un dernier mot. S'il y a encore quelques ampélosophistes qui n'ont rien lu de Jacqueline de Romilly ( je ne le crois pas, mais sait-on jamais ... ) ils peuvent au moins lire "Pourquoi la Grèce ?"  publié en  "Livre de Poche" . C'est un ouvrage grand public, écrit avec beaucoup de culture et de coeur.

 

 

 Revenons aux autruches.

 

C'est suite à une longue discussion avec une autrologue ( et non pas astrologue, l'autrologue étant bien entendu le ou la scientifique spécialiste des autruches ) que l'idée m'est venue du rapport étroit entre le comportement traditionnel de l'autruche face à une situation angoissante ( se cacher la tête dans le sable ) et l'homme contemporain.

 

L'autruche peut donc être prise comme une métaphore de cette tendance contemporaine si répandue qui consiste à éviter de regarder en face les problèmes sociaux, politiques et économiques et à se noyer l'esprit dans des dérivatifs tels que la télé, le foot, ( ou le foot à la télé, on cumule !!! ) la bagnole, la pub, les jeux vidéo...

Essayez donc d'avoir une discussion un peu sérieuse avec une autruche vous !

 Autruche 1

 C'est pas gagné d'avance !

Non seulement le philosophe ne sera pas écouté mais en plus il sera immédiatement classé dans la catégorie des emmerdeurs et des empêcheurs de ne pas penser en rond.

 

Les mêmes symptômes cliniques se retrouvent chez l'homme. C'est ce que l'on appelle "le syndrome de l'autruche".

Autruche et philosophe

 

Il y a 150 ans Karl Marx qualifiait la religion "d'opium du peuple". On peut penser qu'il serait ravi de voir les progrès faits en un siècle et demi dans le domaine du conditionnement des esprits et de la crétinisation des masses. Les églises sont vides et les gens de plus en plus abrutis. On en finirait même par regretter la messe dominicale ! Au moins à cette époque le conditionnement n'avait lieu qu'une heure par semaine le dimanche, alors qu'aujourd'hui c'est plusieurs heures par jour !

 

Bon, j'ai l'air en colère comme ça mais ne vous en faites pas, j'aime bien les autruches et tous les mammifères* de la même espèce.

Autruches oeufs

 

 Allez, bonnes fêtes à tous, et si pour le réveillon vous n'avez pas de dinde, mangez donc de  l'au...

Oh, et puis mangez donc ce que vous voulez pourvu que ce soit accompagné d'un vin acceptable.

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

 

*...et ceux qui m'écrivent pour me faire remarquer que l'autruche n'est pas un mammifère seront interdits de blog ampélosophiste pour un an.

Repost 0
Dominikos
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 18:00

                               Dans la hotte du Père Noël

 

J'ai d'abord pensé intituler cet article "RUBRIQUE-A-BRAC".  Mais le Maître Gotlib m'avait pris le titre. Alors, pour donner cette impression de bordel dans les idées, de pensées en vrac, de fouillis, j'aurais pu intituler l'article "SAC A MAIN", mais je me suis dit qu'on allait me traiter de misogyne. Alors vu l'époque de l'année, je me suis décidé pour "DANS LA HOTTE DU PERE NOEL".

Encore que dans ces temps de crise, elle n'est peut-être pas si pleine que ça la hotte du Père Noël.

Enfin, ça dépend pour qui me direz-vous.

 

 Voilà, je vous livre le tout pêle-mêle. A vous de trier.

 

1 - Ju Jitsu.

Leçon 00 

Avez-vous remarqué que depuis quelques jours il existe dans le cadre "Pages" juste en haut à gauche, sous le titre du blog, une rubrique "SEKKO TE DORI"  juste en dessous de la rubrique "Qu'est-ce que l'ampélosophisme ?"

Vous trouverez sur cette page une présentation ampélosophiste de ce très ancien art martial japonais.

 

2 - Stéphane HESSEL

Un fidèle lecteur et ami de 40 ans dont la sagesse navigue entre Rousseau et l'oncle Tom en passant par Vitruve, Art Blakey et Le Corbusier, m'informe dès la mise en ligne de l'article précédent ( Utopie - Y'en a marre - ) de la publication d'un petit livre ou plutôt un texte, et même un cri, d'environ 20 pages publié par les "éditions indigène" et écrit par Stéphane Hessel, jeune homme de 93 ans dont j'avoue à ma grande honte n'avoir jamais croisé le chemin jusque là.

Le titre: "INDIGNEZ-VOUS !"

Le prix : 3 Euros ( la moitié du prix d'un paquet de clopes ! )

 

Alors pour prendre une cure de jeunesse et d'optimisme, courez vite acheter cet ouvrage si vous ne l'avez pas déjà lu, car tout le monde n'est pas obligé d'être aussi con que moi et d'ignorer Stéphane Hessel !

 

Stéphane Hessel

Indignez vous-Hessel m 

 

3 - Diable de Tasmanie.

C'est fou quand même la masse d'informations qui nous tombent dessus chaque jour. C'est peut-être paradoxalement une des grandes faiblesses des démocraties modernes. Alors que Périclès essayait d'inciter les citoyens d'Athènes à s'informer afin qu'ils puissent participer à la vie publique en toute connaissance de cause, le citoyen de base contemporain reçoit tellement d'infos chaque jour qu'il croûle sous la masse et ne prête plus attention à rien. Donc sa capacité de réflexion s'en trouve anesthésiée.

C'est donc par hasard que je tombe sur le "Sarcophilus harrisii" ( nom scientifique ) ou "Sarcophile" ( nom francisé )  plus connu sous le nom de "Diable de Tasmanie" .                                                       

 

Devil Tasmanian

 

Le Sarcophile ( dont le nom veut dire :" Qui aime les cadavres"), est un marsupial qui se caractérise par la forte odeur nauséabonde qu'il émet quand il est agité. Car le Sacophile est un être agité !

Non seulement comme tout marsupial il s'en fout plein la poche ( Marsupial vient du grec MarsipoV = marsipos = sac ) , mais il pue !

Seule la Mouffette ( ou Sconse ) dans le règne animal, peut empester autant que lui, ( mis à part l'homme bien entendu ).

 

  Mouffette

  Le Diable et la Mouffette. Joli titre de dessin animé de Noël pour les studios Disney, non ?

Oui, je sais, ce genre de rencontre ne risque pas d'arriver dans la vraie vie, mais on peut faire rêver les enfants...

 

4 - Tout est langage. ( Titre emprunté à Françoise Dolto )

 

Sarkophage

  Cette BD m'a été inspirée par une Chortophile ( du grec To xorto = l'herbe )

On arrête là ?

D'accord. A bientôt.

 

Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 19:00

         Y'en a marre !

 

 

Yén a marre !Bon, c'est vrai quoi, y'en a marre de tous ces gens sérieux cravatés pour les hommes et brushing pour les femmes qui nous expliquent qu'ils savent bien eux, comment sortir de la crise, éradiquer la pauvreté, réduire les inégalités, éviter la dégradation climatique, bref, sauver la planète !

Vous n'avez pas en plus une bonne recette de la moussaka à nous refiler en prime tant que vous y êtes ? Parce que dans ce cas je serais peut-être tenté de vous prêter une oreille un peu plus attentive.

 

Je dois bien le dire en ce moment il y a plein de choses qui m'indignent, alors comme ça, en vrac je dirais:

- L'accroissement des inégalités sociales tant au niveau national qu'au niveau mondial ( normal c'est un effet de la mondialisation !!! )

- La dégradation du climat par la faute de l'homme qui est trop couillon pour préserver la planète et laisser à ses enfants une terre vivable.

- La montée des intégrismes de tout poil.

- La disparition programmée des huîtres du Bassin d'Arcachon.

- La question palestinienne et la question chypriote. 

- Les défenseurs des tourterelles ou les anti corridas qui sont quand même d'accord pour zigouiller les rats d'égouts car ce sont des "animaux nuisibles".

- Le commerce des armes qui est toujours aussi florissant.

- Le racisme. 

- Le fait que chaque année, j'ai un an de plus et que ça commence à bien faire !

...etc...etc...

 

Remarquez que tant que je ne perds pas ma capacité à m'indigner...

  S'indigner 

  Je crois que c'est André Gide qui a dit " être vieux c'est perdre la capacité de s'indigner"...à moins que ce soit un autre...enfin, je ne crois que pas que ce soit une de mes pensées personnelles au départ, j'ai bien dû la piquer à quelqu'un.

 

Je disais donc que tous ces gens qui se prennent au sérieux m'agacent. Et quand je dis m'agacent...

Depuis 1776 et la publication par Adam Smith d' "ESSAI SUR L'ORIGINE ET LES CAUSES DE LA RICHESSE DES NATIONS" qui jette les bases du libéralisme économique ( du capitalisme si vous préférez ) l'idée communément admise est que pour diminuer la pauvreté, il suffit de produire plus de richesses.

Pour ce faire, une des idées fondamentales de Smith est de proposer la spécialisation de plus en plus poussée des activités de production ( du travail ). " Le travail producteur de richesses en produit d'autant plus que la division du travail existe dans la société"

 

Résultat: en augmentant la productivité on augmente la production, et par voie de conséquence les biens ( ou les services ) étant plus abondants sur le marché, leur prix baisse, ( en fonction de l'application de la loi de l'offre et de la demande - ou de la liberté des prix - autre fondement du libéralisme) et celà doit en principe bénéficier à tout le monde.

Mais comme à l'usage on s'aperçoit qu'au cours du XIXe siècle la misère des ouvriers est loin de reculer ( Dickens, Zola ... ) d'autres penseurs inventent le socialisme ( ou les socialismes ) toujours selon l'idée que l'augmentation de la production des richesses matérielles est la condition nécessaire à l'amélioration des conditions de vie des populations, à condition de veiller à ce que cette production soit plus équitablement répartie.  

 

Bilan:   Début du XXIe siècle nous constatons que :

- les riches sont de plus en plus riches

- les pauvres sont de plus en plus pauvres

- la planète ne tourne plus vraiment rond

- mais heureusement Claude Allègre est là pour nous expliquer que tout va s'arranger.

 

 Donc moi, j'en ai marre des gens sérieux qui continuent à ne voir d'avenir rayonnant que dans l'augmentation des activités de production.

Eh, les mecs ça fait plus de deux siècles qu'on est dans cette voie, et on est dans la merde! (et les générations futures le seront encore plus que nous si ça continue !!! )

Il serait peut-être temps de changer radicalement de voie non ?

Alors vive l'utopie et les utopistes ! J'ai bien l'impression qu'ils ne sont pas plus dangereux que les gens sérieux !  

Utopie Correspondance: aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 20:00

Y'a quand même de braves gens dans le fond.

 

La bonne nouvelle de la journée:

Réconciliation entre Madame Liliane Bettancourt et sa fille.

 

Moi, les querelles familiales, ça me rend malade, alors quand je vois que ça s'arrange vous ne pouvez pas savoir le bonheur qui m'envahit. Je sens en moi une sensation suave comme un vin de Samos dégusté dans une taverne de Posidonio un soir en grignotant un poulpe grillé devant cette baie que baigne la mer Egée, en ce lieu divin qui a vu naître il y a plus de 2500 ans le "Logos", la raison, grâce aux philosophes d'Ephèse ( Héraclite ) de Milet ( Thalès ) ou de Samos ( Pythagore ) et des autres ...

 

Alors merci Mesdames pour ce petit moment de bonheur dans ce monde corrompu et pourri par l'argent.

 

Et en plus moi, je sais pourquoi la fille est enfin revenue vers sa mère.

  bettancourt

 

 

Correspondance : aristogenes@aliceadsl.fr

 

PS: Oui, je sais, elle est facile, mais je l'ai faite dès lundi soir donc avant les autres !!!

Repost 0
Dominikos
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 08:00

La philosophie en marche

 

"Chose promise, chose due" disait ma grand-mère qui avait toujours un proverbe qui mijotait au coin du feu.  

A la demande d'un lecteur fidèle voici le petit article souhaité sur les péripatéticiens. 

 aristote

D'abord un rappel pour ceux qui ont un peu oublié le cours de philo de terminale.

 Les péripatéticiens étaient les disciples d'Aristote qui suivaient les leçons du maître en se promenant ( du grec ancien  περιπατητικός peripatêtikos = "qui se promène" ) autour du Lycée, ( qui tire son nom du sanctuaire voisin "d'Apollon aux loups" Λύκειον / Lúkeion !!! ), école de philosophie fondée par le disciple critique de Platon à la périphérie d'Athènes vers 335 av JC.

 

Deux notions fondamentales à retenir:

 

1 - On peut faire de la philosophie en marchant, il n'est pas nécessaire d'être dans une salle de classe ou dans une bibliothèque.

 

2 - Le mot péripatéticien mis au féminin change complètement de sens.

Périp 1

 

 Philosopher en marchant présente d'après Arisogènes des avantages non négligeables par rapport à l'enseignement traditionnel en classe.

périp 2

Il n'est pas interdit de penser qu'un tel enseignement de nos jours pourrait sûrement résoudre en grande partie la désaffection des lycéens  pour cette discipline fondamentale pour l'épanouissement de l'individu, et diminuer considérablement l'agitation qui perturbe de nombreux cours si l'on en croit les doléances des enseignants. ( Normal car si l'on suit l'étymologie, les lycéens sont des loups non ? )

Et puis ne me dites pas qu'il est impossible d'enseigner en se promenant à un goupe de 30 élèves ou plus ! Il suffit d' équiper leur baladeur ( ils ont tous un baladeur ) d'un petit dispositif permettant de recevoir la parole du prof. Ce dispositif permettrait également à l'enseignant d'interroger chaque élève individuellement. Enfin tout élève s'éloignant de plus de 15 mètres du professeur recevrait dans ses écouteurs un son insupportable qui lui ferait immédiatement rejoindre le troupeau.

La méthode d'Aristote revisitée par la technologie moderne !

"Merci Aristogènes pour cet apport précieux à l'évolution de la pédagogie." ( Message reçu aujourd'hui de la part de Luc Chatel ) ( ou Luc Ferry, j'ai pas bien lu la signature, enfin c'était un Luc..)

 

Si la philosophie est compatible avec la marche, elle l'est également avec la course à pied. Mon ami Philippos en est le plus glorieux exemple. 

Périp 3

 Pourtant pendant des années le jogging dominical a présenté pour Philippos le caractère sacré d'une cérémonie religieuse, la dimension philosophique en plus.  

Périp 4 

 

Alors c'est d'accord ? A partir de demain vous prenez l'engagement de travailler en même temps votre corps et votre esprit ?

Et puis si vous n'avez pas un copain ou une copine disponible pour marcher, courir et philosopher avec vous, vous avez peut-être un chien ?

Alors rien n'est perdu !

Bon courage !

 Périp 5

 

Correspondance:  aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 14:05

  Nouvelle position de l'Église.  

 

A la demande d'un fidèle lecteur, j'étais parti en commençant cet article pour présenter une vision ampélosophiste d'Aristote et des péripatéticiens. Et puis, comme disait Esope , "Dans la vie, on ne sait jamais où l'on va".( Vous ne connaissez pas cette histoire d'Esope ? Je vous la raconterai une autre fois ! )

 

Et puis je tombe sur l'info du jour:

Le Saint-Siège change de position sur la question des pratiques sexuelles.

 

Vous comprenez bien que je devais me pencher immédiatement sur la question pour vous informer encore une fois de ce que vous ne trouverez pas dans la presse ordinaire au service de la propagande officielle et du prêt à penser.

 

Pour faire au plus rapide, un petit dessin vaut mieux qu'un long discours.

 

 

 

Saint Siège 1

 

Saint Siège 2

Avouez quand même que ce Benoît XVI est un type formidable !

 

Oui, je sais, je plaisante, vous le savez bien, la nouvelle position de l'Eglise porte sur l'utilisation du préservatif.

Il faut dire que le préservatif dans l'Église catholique on en a une pratique héritée de l'Égypte antique, donc bien avant la naissance du christianisme, et qui est pour le moins originale.

Vous l'avez sans doute remarqué les Papes, à l'instar des anciens rois d'Egypte, portent le préservatif sur la tête. En réalité c'est donc un préserve à tifs !

couronne-hte-eg-ses

 

 

Là par contre je ne plaisante plus.

Regardez plutôt :

 

La couronne de la haute Égypte était bien ce symbole phallique qui associé à la couronne rouge de la Basse Égypte, va donner naissance au pschent, ancêtre de la tiare papale.

 

 

 

 

 

 

pschent

  200px-Triregne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Certains me feront remarquer que Benoît XVI a été le premier Pape à remplacer sur ses armoiries la tiare pontificale par une mitre épiscopale. De là à dire que c'est pour ne pas avoir une tête de noeud, est une allégation frisant la médisance vulgaire que je ne saurais me permettre dans cet article de haute tenue culturelle.  

benoit-xvi-science-et-foi

 

 

 

Ceci dit il faut bien reconnaître que pour les fraîches soirée d'hiver le saint homme continue de couvrir son auguste chef d'un élégant préservatif fourré du meilleur effet et d'un confort inégalable.

 

 BENOIT~1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je pense qu'il y a parmi mes lecteurs quelques sceptiques qui ne croient pas un mot de mon explication de la filiation entre le phallus, le pschent et la tiare papale. Alors je leur conseille donc la lecture d'un petit ouvrage déjà un peu ancien ( 1979 ) "Le culte du phallus" dans lequel ils trouveront non seulement l'origine de la tiare papale mais plein d'autres choses tout aussi ... savoureuses !

 

Culte du phallus

 

Et puis en fin de compte et toute plaisanterie mise à part cette autorisation pontificale d'utiliser le préservatif pour se protéger du SIDA n'est peut-être qu'un petit pas pour le Pape mais un grand pas pour l'humanité ?

 

Mais bien sûr, rien ne remplacera jamais l'abstinence !

hedonisme.jpg

 

Correspondance : aristogenes@aliceadsl.fr

Repost 0
Dominikos

Articles Récents

Liens